• L'actu en vidéos
  • SOCIÉTÉ
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SPORT
  • FAITS DIVERS

70ème anniversaire du débarquement de Provence : Draguignan et La Motte oubliées

© France3 Côte d'azur
© France3 Côte d'azur

A quelques jours des cérémonies du 15 août, les anciens combattants de l'arrière-pays varois s'indignent. Aucune commémoration n'est prévue, ni à La Motte où 9 000 parachutistes ont atterri, ni à Draguignan où se situe pourtant le cimetière américain.

Par Yves Lebaratoux et Alexandre Dequidt

Vide, le cimetière américain sera désespérément vide le 15 août. Ce lieu où reposent 862 GI ne fait pas partie des cérémonies du 70ème anniversaire du débarquement de Provence, au plus grand  étonnement des anciens combattants.
En 2004, pour le 60ème anniversaire, la ministre de la Défense Michèle Alliot-Marie s'était rendue au cimetière américain.
Cette année, une vingtaine de chefs d'état et le Président de la République seront bien présents dans le Var le 15 août, mais à Toulon.
Un ancien résistant à l'origine de la création du cimetière américain ne comprend pas cet oubli. Car Draguignan était un lieu stratégique, où résidait l'état-major pour le sud de la France.
Le 15 août, les résistants avaient détruit tous les moyens de communication, les généraux allemands ne pouvaient plus donner d'ordres à leurs troupes.
La préfecture du Var ne souhaite pas communiquer.
Une petite cérémonie aura tout de même lieu le 16 août au cimetière américain, mais sans aucune personnalité.

Draguignan : Polémique
Reportage : Alexandre Dequidt, Frédéric Cerulli, Katharina Schmid

Sur le même sujet

Interview de Thérèse Schermann-Descamps

Les + Lus