A la Seyne-sur-Mer, des habitants mobilisés après un incendie dans leur résidence.

D'origine criminelle, le feu qui a endommagé une partie de l'immeuble aurait mis en évidence la non-conformité du système d'alerte-incendie. Une réunion de crise a été organisée ce lundi matin sur les lieux en présence de représentants de la mairie et d'experts.

Après la peur ressentie lors de l'incendie la semaine dernière, le temps est aujourd'hui à l'inquiétude et à la colère pour ces habitants de la Seyne-sur-Mer.

Colère parce que parmi les résidents dont des femmes enceintes, certains ont été privés tout le week-end d'eau et d'électricité. Des occupants ont bien été relogés par leurs assurances mais d'autres seraient toujours dans l'attente d'une solution d'hébergement.

Et inquiétude parce que le caractère criminel du feu semble, d'après les premiers éléments de l'enquête, ne pas faire de doute. Ajouté à cela... une alerte-incendie qui n'aurait pas fonctionné correctement alors même que l'immeuble est de construction récente, et l'on comprend plus aisément encore l'exaspération des familles.

Ce lundi matin, organisée dans l'urgence sous la pression des résidents, une réunion de crise a rassemblé experts et représentants de la Mairie dans l'espoir de trouver une issue satisfaisante et rapide à ce brûlant dossier.

Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité