Nouvelle série de France Télévisions par l'auteur de Plus Belle la vie

Son nom : Anarchy. Le 1er épisode de cette web-télé série a été diffusé jeudi sur France4.  L'histoire des autres épisodes s'écrit sur le net. Il s'agit d'une série multimédia participative. Le public pourra alimenter ce scénario catastrophe en temps réel, à la manière d'un jeu de rôles.

Anarchy c'est la première série multimédia à laquelle pourront collaborer les internautes. Cinq personnages principaux seront façonnés par le public qui pourra imaginer leur vie dans une France bouleversée. Car la trame de l'histoire est écrite : La faillite de la plus grande banque française conduit le pays à quitter l'euro...


Explications et bande-annonce ici


Un contexte économique très inspiré de la réalité

Cette fiction multimédia a été lancée jeudi par France Télévisions, via le site anarchy.fr.  Le groupe mise sur l'écriture participative pour alimenter ce scénario catastrophe en temps
réel, à la manière d'un jeu de rôles. Le contexte : crise économique, banque en faillite, bourse qui s'effondre. François Hollande demande en urgence à recourir au mécanisme européen de stabilité, mais les Européens exigent en contrepartie des réformes drastiques: retraite à 70 ans, suppression du contrat à durée indéterminée, licenciement de la moitié des fonctionnaires. Conséquence :  le Président de la République annonce que la France sort de l'euro et revient au franc; Manuel Valls présente la démission de son gouvernement.
"Ces enchaînements sont théoriquement possibles", atteste Christian Chavagneux, éditorialiste au magazine économique Alternatives Economiques, consulté par les auteurs d'Anarchy. Au sein de l'équipe de rédacteurs, Alexis Frémeaux, diplômé d'HEC et ex-conseiller de l'ancien ministre délégué au Développement Pascal Canfin, veille à ce que "le récit économique reste crédible". 

Une écriture basée sur la création du public

Sur le site anarchy.fr, chacun peut réagir à l'actualité ou créer son avatar et espérer voir ses idées ou personnages repris dans la narration, voire dans la fiction de 26 minutes programmée sur France 4, chaque jeudi soir jusqu'au 18 décembre.
Seul le premier épisode a été tourné, les suivants le seront au rythme d'un par semaine. Dans le 1er épisode, diffusé jeudi, on découvre cinq personnages, membres d'une
fondation humanitaire belge, s'apprêtant à venir en aide aux Français affectés par les conséquences de la sortie de l'euro. Le ton humoristique tranche avec la gravité du contexte et peu d'éléments permettent de relier la série au site.

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
télévision