Cet article date de plus de 6 ans

Le site du Palais des Papes piraté par des hackers islamistes

Plusieurs sites internet d'institutions locales ou religieuses dans toute la France ont été piratés depuis le week-end par plusieurs groupes de hackers se présentant comme des islamistes de différents pays du Maghreb, Le site du Palais des Papes a également été visé.
Des hackers, se présentant comme des islamistes, ont piraté plusieurs sites institutionnels ou religieux ce week-end. Cela a été le cas pour le Conseil général du Lot, qui a porté plainte, et signalé l'incident auprès du centre gouvernemental de veille chargé de répertorier les cyberattaques.
Deux sites municipaux de Biarritz (Pyrénées-Atlantiques) ont également été touchés, tout comme ceux du Palais des Papes et du Pont d'Avignon (Vaucluse),  de la cathédrale de Nantes, de la paroisse de Charleville-Mézières (Ardennes).
Le collectif du Forum des Droits humains d'Orléans, regroupant 27 associations dont Amnesty International ou le Collectif de soutien à la Palestine a subi deux cyber-attaques depuis samedi.
Selon le président du Forum, Claude Beauné, cette attaque ne ciblait toutefois pas particulièrement son organisation.

"Des sites de campings, d'art de la table ou encore le Mémorial pour la Paix de Caen qui sont hébergés sur le même serveur que le nôtre, ont également été piratés ce week-end"


a-t-il affirmé.
Le diocèse de Nantes a quant à lui souligné subir ce type d'attaques "régulièrement, deux trois fois par an", jugeant que "ce n'est pas spécifique au climat et aux événements des derniers jours".
Ces hackers ont également visé dimanche plusieurs sites d'entreprises et d'établissements scolaires, notamment dans l'académie de Créteil.
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
sécurité