Cet article date de plus de 6 ans

Pour Léonardo Jardim, l'AS Monaco est victime "d'une injustice"

L'entraîneur de Monaco Leonardo Jardim estime que son équipe a été victime d'"une grande injustice" sur le penalty qui a provoqué sa défaite sur le terrain de la Juventus Turin (1-0), hier mardi en quart de finale aller de la Ligue des champions.
"C'est une grande injustice, il n'y avait pas penalty, j'espère que cela ne pèsera pas sur le résultat", a dit le technicien portugais en conférence de presse d'après-match.
La Juve a marqué sur un penalty après un contact entre Ricardo Carvalho et Alvaro Morata, apparemment hors de la surface, mais le Portugais "était le dernier défenseur", a rappelé l'entraîneur turinois, Massimiliano Allegri, estimant qu'il aurait pu mériter une carton rouge, et non jaune.

L'ASM "bien organisée" a "beaucoup mis en difficulté la Juve, mais le résultat s'est joué sur une situation inexistante dans un match équilibré", a ajouté Jardim. L'entraîneur n'est pas énervé mais "déçu". "Nous avons proposé du jeu au niveau d'un quart de finale et le résultat n'est pas à l'image de ce qui s'est passé sur le terrain, il est dû à une décision incorrecte de l'équipe arbitrale", a-t-il estimé.

Jardim a également admis que son équipe n'avait pas exploité ses occasions.
"Dans le foot de haut niveau il faut savoir dominer, mais il faut aussi faire preuve d'efficacité, mais nous avons montré une belle image de notre équipe"
, a-t-il dit.
(Avec AFP)
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
as monaco monaco ligue des champions italie football sport