L’abattage des loups : l’Italie propose l'interdiction de cette pratique

Loup abattu sur la commune de Bormes-les-Mimosas ce 14 février 2019 / © France 3 Côte d'Azur
Loup abattu sur la commune de Bormes-les-Mimosas ce 14 février 2019 / © France 3 Côte d'Azur

Le ministère italien de l'Environnement italient a présenté un nouveau plan qui prévoit l’interdiction de l'abattage des loups. A la place, il souhaite une co-existence entre l’animal et l’activité humaine comme l’élevage des troupeaux.
 

Par Véronique Lupo

Sur le territoire français, 430 loups ont été dénombrés. En 2018, 1 576 éleveurs des Alpes Maritimes ont subi au moins une attaque.
C’est pourquoi le «plan de conservation et de gestion du loup en Italie" affecte de prés les éleveurs de la région PACA.

Ce plan en 22 actions s'appuie sur une analyse scientifique visant à rendre compatible la préservation de l'espèce avec l'élevage des troupeaux.
En voie d'extinction dans les années 1980, le loup est devenu le symbole "du retour de la nature en Italie" selon la WWF.

 Les associations de défense des agriculteurs s’inquiètent pour l’avenir des familles vivant dans les montagnes. Des éleveurs trop souvent menacées par les attaques de loups.

Selon le dernier recensement du ministère italien, les loups seraient près de 300 dans les Alpes (contre 100 en 2015) et plus de 1.500 dans les Apennins.

► Voir notre page spéciale sur le loup

Les associations de défense des agriculteurs sont en revanche moins enthousiastes. La plus importante, la Coldiretti, préférerait que l'on protège les "milliers de brebis et chèvres dévorées, de vaches égorgées et d'ânes tués dans toute la péninsule, là où la présence des loups s'est multipliée ces dernières années". 

Pour la Coldiretti, il s'agit de défendre les familles vivant dans les montagnes ainsi que l'économie et la valorisation de la nature, menacées par les attaques de loups. - Avec AFP
 
Traduction du tweet :
"Après des mois de confrontation avec les autorités locales, elle est prête, #PianoLupo qui sera bientôt discutée à la Conférence des régions. Mais 22 actions aussi territoriales pour gérer la coexistence entre les loups."
 

Attaques de cheptels en PACA du 1er/01/2018/ au 31/12/2018

Nombre de constats
Nombre de victimes
 
►Alpes de Haute Provence
674
2 224
►Hautes Alpes
348
1 305
►Alpes-Maritimes
870
3 047
►Bouches-du-Rhône
2
2
►Var
382
1 250
►Vaucluse
21
34
 

A lire aussi

Sur le même sujet

Expédition au large de l'Amazone

Les + Lus