Elan de solidarité des agriculteurs pour aider les éleveurs sinistrés de la Roya et de la Vésubie

Une aide précieuse pour passer l’hiver : 60 tonnes de fourrage ont été livrées ce jeudi 5 novembre au MIN de Nice. Ce fourrage, donné gratuitement par les agriculteurs d'autres départements, est destiné aux éleveurs sinistrés depuis la tempête Alex.

Les bottes de foin données par les agriculteurs des autres départements sont arrivées jeudi 5 novembre et sont stockées au MIN de Nice.
Les bottes de foin données par les agriculteurs des autres départements sont arrivées jeudi 5 novembre et sont stockées au MIN de Nice. © Audrey Lalli - FTV
Ouf ! Les éleveurs et leurs bêtes pourront finalement passer l'hiver... Plus de 60 tonnes de fourrage ont été livrées ce jeudi 5 novembre. Les bottes de foin sont stockées au marché d’intérêt national de Nice (MIN), près d'un mois après les dramatiques intempéries qui ont touché les vallées. 

Ce fourrage est destiné aux agriculteurs qui ne peuvent plus donner à manger à leurs bêtes depuis la tempête Alex.
durée de la vidéo: 01 min 08
60 tonnes de fourrage ont été livrées le jeudi 5 novembre, le foin est stocké au marché d'intérêt national (MIN) de Nice.
Dans l'affolement des premiers jours, les troupeaux se sont même égarés dans des vallées devenues méconnaissables.
Des kilomètres de routes ont été emportés, des ponts ont été détruits... Au début de l'évaluation des dégâts, des tonnes de foin ont dû être acheminées par les airs, en hélicoptère, pour approvisionner les éleveurs en urgence
 
Il y a eu 35 rotations avec le Haut-Pays pour convoyer du foin dans les vallées sinistrées lors des premiers jours après la tempête Alex.
Il y a eu 35 rotations avec le Haut-Pays pour convoyer du foin dans les vallées sinistrées lors des premiers jours après la tempête Alex. © DJAMEL MOUAKI / FTV

Commission de la chambre d’agriculture

Une aide précieuse et bienvenue ! Selon le président de la Chambre d’agriculture, grâce a cette solidarité, ce fourrage sera rapidement distribué en camion et en train dans les vallées de la Vésubie et de la Roya.
Une commission de la Chambre d’agriculture décidera qui sera prioritaire pour bénéficier de ce fourrage et dans quelle quantité.

Elan de solidarité

L'élan de solidarité a résonné dans tout le massif alpin ! Alpes-de-Hautes-Provence, Hautes-Alpes, Ardèche et même Isère, ce foin vient de loin ! Une générosité largement saluée et même applaudie sur les réseaux sociaux :  

Ça fait vraiment plaisir ! Les JA (Jeunes Agriculteurs) du 04, du 05, la FDSEA, la Chambre d'agriculture, y a tout le monde qui est là ! Moi-même j’ai été touché en montagne. On est vraiment content, je suis très heureux.

Adrien Meje, éleveur Bovin pdt jeunes agriculteurs 06

Il fallait faire vite. La crainte des responsables de la Chambre d'agriculture ? Que les agriculteurs désertent les vallées sinistrées. Alors les autorités ont organisé la solidarité pour tenter de maintenir les jeunes éleveurs dans la Vésubie et la Roya.

Livraisons en camion ou en train

Les tonnes de foin sont aujourd'hui entre les mains de la Chambre d'agriculture des Alpes-Maritimes.
L'opération de distribution s'annonce longue, il faut compter près d'un mois. Les camions de la métropole de Nice partiront dès la semaine prochaine pour la Vésubie. Ceux du département achemineront les tonnes de foin pour la vallée de la Roya.

Une partie du fourrage devrait aussi être livrée grâce au train, pour les zones encore inaccessibles par la route. Une opération de grande ampleur totalement inédite. 

 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
agriculture économie environnement nature animaux solidarité société vallée de la roya parcs et régions naturelles parc national du mercantour intempéries météo