Alpes-de-Haute-Provence : un train traverse la route avec des barrières du passage à niveau levées

On aperçoit bien la barrière du passage à niveau levée. / © Virginie Broda
On aperçoit bien la barrière du passage à niveau levée. / © Virginie Broda

La vidéo a été tournée par Virginie, une jeune fille de Châteauneuf-les-Martigues, qui rentrait d'un réveillon au Val d'Allos : on y voit un train qui traverse la route nationale entre Digne et Barrême devant des voitures alors qu'aucune des deux barrières ne s'est abaissée. Virginie nous raconte.

Par Karine Bellifa

Virginie rentre avec des amis d'un réveillon au Val d'Allos lundi dernier. Ils roulent sur la nationale entre Digne-les-Bains et Barrême. Vers 16h, ils approchent du passage à niveau de Chabrières. Là, Virginie voit la voiture en face, sur la voie de gauche, qui est arrêtée sur la route et qui a mis ses feux de détresse, la voiture de devant pile. Eux aussi.

Les barrières ne se baissent pas

Virginie, assise sur le siège passager avant, aperçoit en angle mort arrivant sur la gauche un train. Il traverse à allure réduite la route entre les voitures. A aucun moment, les barrières du passage à niveau ne se baissent. La jeune fille sort son portable et filme :

Un train traverse une route, barrières du passage à niveau levées
La vidéo a été tournée par Virginie, une jeune fille de Châteauneuf-les-Martigues, qui rentrait d'un réveillon au Val d'Allos : on y voit un train qui traverse la route nationale entre Digne et Barrême devant des voitures alors qu'aucune des deux barrières ne s'est abaissée.

Trois jours après, cet agent immobilier de 23 ans est encore sous le choc :

On a pensé direct à l'accident de Millas, on a évité la catastrophe.

Cette jeune fille originaire de Châteauneuf-les-Martigues nous a assuré que les barrières du passage à niveau étaient levées, elle a vu la conductrice du train dans sa cabine passer à vitesse réduite devant sa voiture.
 

Un dysfonctionnement reconnu par les Chemins de fer de Provence

Interrogés par nos confrères de La Provence, les Chemins de fer de Provence qui exploite cette ligne du train des Pignes reconnaissent un dysfonctionnement. La conductrice du train savait que les barrières ne marchaient pas et elle a conduit sa machine à vitesse réduite pour traverser la route. Normalement, un employé du train doit descendre pour sécuriser le passage. Virginie a vu une deuxième femme dans la cabine aux côtés de la conductrice mais elle n'a pas pu voir s'il y avait un autre agent à pied du côté des voies.


Sur le même sujet

Natura Live

Près de chez vous

Les + Lus