Un jeune de 25 ans meurt percuté par une voiture en pleine nuit : le village sous le choc, le maire appelle au calme

Après la mort de Johann, dans la soirée du dimanche 30 juin, le village de Peipin, dans les Alpes-de-Haute-Provence, est encore traumatisé. Le maire de la commune a appelé les habitants au calme et à faire preuve de respect pour la victime et sa famille.

Dans la nuit de dimanche 30 juin au lundi 1er juillet, un jeune homme de 25 ans, Johann, est décédé à Peipin, dans les Alpes-de-Haute-Provence. Vers 23 h, il est mortellement percuté par un automobiliste qui a pris la fuite. Depuis le tragique événement, ce village de 1 500 habitants est sous le choc.

Un traumatisme pour les habitants du village 

L'homme de 25 ans était "connu dans le village", selon le maire, Frédéric Dauphin, et allait devenir père. Ses parents viennent du nord de la France et ont emménagé à Peipin il y a 20 ans. "C'est presque comme s'il était né dans le village", nous confie Frédéric Dauphin, le maire. 

Pour cette commune de 1 500 habitants, un fait divers comme celui-ci est rare. Alors, au lendemain du décès de Johann, "le village est retourné, l'ambiance est terrible", poursuit l'élu.

D'autant que certains riverains ont assisté à la scène dans la Grande rue, à proximité de la mairie. "Les gens sont choqués. Une cellule d'aide a été ouverte ce matin", ajoute Frédéric Dauphin.

Appel au calme

Quatre jours après le décès de Johann, les amis de la victime expriment leur colère. "Certains s'échauffent un peu, suite au choc. Ils ont tendance à s'engrainer. Mais le père ne veut pas que ça déborde", poursuit l'élu.

Sur le Facebook de la mairie, il a alors appelé au calme les habitants du village. "En ces circonstances tragiques, il est essentiel de faire preuve de respect et de dignité. La violence et l’agitation ne feraient qu’ajouter à la douleur et au désarroi", a-t-il écrit. Dans ce même message, le maire a aussi partagé la cagnotte ouverte par la compagne de la victime.

Délit de fuite

Tout serait parti d'une rixe entre jeunes aux alentours de 23 h, ce dimanche 30 juin. Un jeune homme fonce en voiture à vive allure sur Johann, en bas d'un immeuble sur la Grande rue. Le suspect commet ensuite un délit de fuite. "Il a été cueilli par les gendarmes à Manosque", nous explique le maire du village.

Le suspect placé en détention provisoire

Le suspect a été placé en garde à vue dans la nuit de dimanche à lundi et auditionné après l'ouverture de l’enquête ouverte pour homicide volontaire par le parquet de Digne-les-Bains. Mardi 2 juillet, le parquet a été dessaisi au profit du Pôle criminel du parquet d’Aix-en-Provence. Rémy Avon, procureur de Digne-les-Bains, a justifié cette décision à nos confrères du Dauphiné Libéré en raison de “la nature criminelle des faits” soupçonnés. Le conducteur manosquin est actuellement placé en détention provisoire.

L'actualité "Faits divers" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
choisir une région
Provence-Alpes-Côte d'Azur
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité