Départementales 2021 dans les Alpes-de-Haute-Provence : la droite bien placée pour gagner, les résultats du premier tour

Comme dans les Hautes-Alpes, la droite sort avec une confortable avance devant la liste divers gauche. Et c'est déjà une surprise.

Les résultats des élections départementales 2021 dans les Alpes-de-Haute-Provence.
Les résultats des élections départementales 2021 dans les Alpes-de-Haute-Provence. © FTV

Onze listes sur onze. Le département des Alpes-de-Haute-Provence ancré à gauche depuis 1998 peut-il basculer à droite ?

Au soir du premier tour des élections départementales, tout est possible. La droite est présente dans les onze cantons, soit en tête, soit en ballotage.

Le président socialiste sortant Massette résiste dans son canton et se qualifie pour le second tour. 

A Chateau-Arnoux, la gauche arrive en tête. Le binôme Lila Desjardins-René Villard (DVG-PCF) devance celui Simon Caparros-Snadroine Cosserat (Div Centre).

Mais à Manosque, la droite est en tête avec Camille Galtier (LR) et Laurie Sardella (LR) qui remportent 41,1% des suffrages, loin devant les socialistes Lionel Fantova et Emmanuelle Fontaine-Domeizel (22,3 %). 

A Oraison, le binôme Divers Centre de Marie-Claude Brusat-Benoît Gauvan devance celui de la gauche menée par Gérard paul-PaolaValenti (PCF-DVG) 30,1%.

Il faut noter que l'abstention est historiquement forte dans ce scrutin avec 57,42%.

La collectivité est ancrée à gauche depuis qu'elle a basculé sous la présidence de Jean-Louis Bianco, en 1998.

Ce département montagnard propose peu d'emplois dans le secteur industriel. Il y a, en revanche, une évolution progressive avec la création d'emplois dans le commerce et les services.

L'essentiel des offres d'emploi concerne l'animation socioculturelle et sportive, de l'hôtellerie, du nettoyage et de la restauration, avec des travailleurs saisonniers en majorité. 

Les enjeux des élections seront donc de dynamiser économiquement ce territoire, et d'attirer des entreprises dans certains secteurs, comme celui du tourisme durable.

Le département est actuellement présidé par le socialiste René Massette. La gauche détient 19 siège contre 11 à la droite.

Pour rappel, le taux de participation au premier tour en 2015 était de  55,34%. 

Le président socialiste René Massette (PS), est candidat à sa propre succession dans le canton de Digne 1. Il a succédé en août 2017 au président démissionnaire, Gilbert Sauvan (PS puis LREM), élu en mars 2015.

Aux élections départementales organisées à Digne-les-Bains le 29 septembre 2017, René Massette a été élu, avec le soutien des voix de droite et de centre droit.

Sur les 30 conseillers sortants 13 ne se représentent pas, ce qui rend ce scrutin très ouvert. La droite espère profiter de ce large renouvellement, elle présente 13 binômes dans 15 cantons. Le RN ne présente ses candidats que dans tois cantons. 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
élections départementales 2021 politique élections la france insoumise europe écologie les verts rassemblement national les républicains la république en marche parti communiste parti socialiste