Nicholas Angelich et le collectif de Benjamin Millepied aux Nuits de la Citadelle de Sisteron

Nicholas Angelic / © T Kawka
Nicholas Angelic / © T Kawka

Du 19 juillet au 13 août, rendez-vous pour un mois de festivités à Sisteron, autour de la danse, de la musique et du théâtre, avec le festival les Nuits de la Citadelle.
 

Par Elodie Berenice

Créées en 1928, les Nuits de la Citadelle est un événement culturel majeur à Sisteron. Dans un cadre enchanteur, la Citadelle et son théâtre de verdure, le Cloître Saint-Dominique et la Cathédrale Notre-Dame des Pommiers, forment une trilogie de lieux exceptionnels pour mettre en lumière les prestations théâtrales, musicales et dansantes de ce festival pluri disciplinaire.

 

Coup de jeune sur le festival

Organisé par l’association « Arts, Théâtre, Monuments », le festival des Nuits de la Citadelle est un voyage artistique qui se renouvelle chaque année. L’édition 2019 est marquée par neuf rendez-vous au lieu de huit « pour grandir, évoluer, accueillir des artistes de tous horizons, s’adresser à tous les publics, avec des surprises, de l’audace ! » souligne Edith Robert, présidente d’ATM. La jeunesse et les nouvelles formes d’art sont au cœur du festival car « la culture n’est-elle pas une création permanente ? » questionne de manière rhétorique Edith Robert.


Gagnez des places pour un des spectacles des Nuits de la Citadelle avec le clubfrancetv
 


Une programmation sous le signe de la nouveauté

Ouverture au Cloître Saint-Dominique avec « Joyaux de l’Opéra Buffa ». Sous la direction de Samuel Jean, à la tête de l’orchestre régional Avignon-Provence, deux voix rayonnantes, Ambroisine Bré et Ludivine Gombert, interpréteront des grands airs d’opéra le duo des fleurs de Lakmé ou encore les duos des Noces de Figaro ou de Cosi fan tutte de Mozart.
 
Ambroisine Bré et Ludivine Gombert / © Les Nuits de la Citadelle
Ambroisine Bré et Ludivine Gombert / © Les Nuits de la Citadelle


Le théâtre de la Citadelle accueillera également le pianiste virtuose Nicholas Angelich. sacré deux fois « Meilleur Soliste instrumental » aux Victoires de la Musique.
Il interprétera Rhapsodie sur un thème de Paganini de Rachmaninov, l’Ouverture Carnaval de Dvořák et la Symphonie Fantastique en hommage au 150e anniversaire de la mort de Berlioz. 

 
Nicholas Angelich / © Jean Francois Leclercq-Erato
Nicholas Angelich / © Jean Francois Leclercq-Erato


La danse aura évidemment une place de choix durant le festival. Mourad Merzouki propose un moment explosif avec « Boxe Boxe Brasil ». Ce spectacle est un voyage entre danse classique et contemporaine où les violons et les figures hip-hop forment un duo authentique.

 
Boxe Boxe Brasil / © Michel Cavalca
Boxe Boxe Brasil / © Michel Cavalca


Le clap de fin sonne comme un feu artistique avec L.A Dance Project pour « Homeward Orpheus Highway Bach Studies I ». Orchestré par l’étoile du New York City Ballet, le danseur et chorégraphe Benjamin Millepied, le spectacle est un hymne à l’amour tragique d’Orphée et Eurydice.

 
L.A. Dance Project / © L.A. Dance Project
L.A. Dance Project / © L.A. Dance Project

 

Pour plus d’informations, rendez-vous sur le site des Nuits de la Citadelle

Sur le même sujet

toute l'actu théâtre

toute l'actu musique

Les + Lus