VIDEO. Sécheresse : la production de fourrage et de fruits inquiètent commerçants et agriculteurs

La canicule a provoqué une production précoce de fruits et décevante de foin.

Depuis deux mois dans le département des Alpes-de-Haute-Provence, la température dépasse 35°c en journée. Cette vague de chaleur impacte les récoltes fruiticoles et contraint les primeurs à alterner entre une surabondance et une pénurie de fruits. La première récolte de fourrage a subi les effets de la sécheresse et sa production est jugée alarmante.

Cette année, le soleil était au rendez-vous et il a permis une importante récolte de fruits et de légumes. Cette abondance s'avère problématique et cause des soucis de gestion ainsi que l'explique Valérie Innocenti, la gérante d'une épicerie à Digne-les-Bains :"le souci c'est que tout arrive en même temps, donc tout s'arrête aussi en même temps", ce qui a pour conséquence de provoquer des pénuries comme celle de la figue actuellement.

La production de la première coup de foin est elle en baisse de 40%. Ce chiffre s'explique par l'épisode de canicule que connaît le département des Alpes-de-Haute-Provence depuis mi-mai avec des températures supérieures à 35°c. Ghislain Ughetto, agriculteur à Marcoux, espère que sa production sera sauvée cette automne.

Si on a des pluies au mois de septembre et qu'on a de l'herbe en automne, on arrivera à passer. S'il ne pleut pas en septembre, ça va être très, très compliqué

Ghislain Ughetto, agriculteur à Marcoux

Si Ghislain Ughetto se trouve dans une commune où l'arrosage de son champ est autorisé, les températures des quinze prochains jours s'annoncent désespérément élevées.