Alpes-Maritimes et Var : Menton, Toulon et Nice, mauvais élèves du baromètre des villes cyclables

Nice avant-dernière du top 11 des villes de plus de 200 000 habitants. / © MAX PPP/ Richard Ray
Nice avant-dernière du top 11 des villes de plus de 200 000 habitants. / © MAX PPP/ Richard Ray

La Fédération française des Usagers de la Bicyclette a publié son palmarès des villes cyclables 2019. Le Var et les Alpes-Maritimes font partie des mauvais élèves. Nice, notamment, atteint seulement la note 2,37 sur 6.

Par Manon Hamiot

Le baromètre Parlons vélo des villes cyclables 2019 a recueilli près de 185 000 réponses pour établir son palmarès. 26 questions étaient posées sur 5 thèmes comme le confort, la sécurité ou encore le stationnement. 

Les villes sont notées sur 6.
 

Menton pédale en bas du classement

Avec la note d'1,97, Menton est la ville la moins bien classée des deux départements. Le confort est noté 1,63 sur 6. Les usagers ont notamment souligné le fait qu'il n'y a "pas du tout" de panneaux pour indiquer les directions pour les vélos.

Egalement recalée, la ville de Vallauris est classée "très défavorable" aux vélos : trouver un stationnement adapté est jugé impossible par les usagers. Antibes est troisième du palmarès des pires villes où circuler. Le bémol ? Les "efforts de la ville" sont estimés insuffisants.

Dans le rouge aussi, les villes de Grasse, Saint-Raphaël, La Seyne-sur-Mer, Le Cannet et Sanary-sur-Mer.
 

Villeneuve-Loubet et Mouans-Sartoux à toute vitesse

Notée 3,76 sur 6, Villeneuve-Loubet est en tête des villes cyclables dans le 06 et le 83. La ville a créé en 2000 "la Villeneuvoise", un circuit de 10 km entre le bord de mer et le centre-ville. Les efforts de la ville ont été plébiscités par les contributeurs avec une note de 4,18 sur 6.
 

Mouans-Sartoux, classée "plutôt favorable", remonte sa moyenne grâce aux efforts de la ville notés 4,05 sur 6. La ville se positionne donc en deuxième position. Point fort : un parcours VTT au Parc de la Valmasque de 31,6 km.
 

Peut (beaucoup) mieux faire

Deux villes sont classées "plutôt défavorables" : Six-Fours-les-Plages avec 3,25 et Cagnes-sur-Mer avec 2,72. Pour cette dernière, c'est la sécurité pour les cyclistes qui est pointée du doigt.
 

Ces villes, dont Nice et Toulon, qui déraillent

Avec 576 contributions à l'enquête, Nice atteint 2,37 sur 6. Au niveau national, le score est loin d'être une prouesse puisque la ville est classée 10ème sur 11 au palmarès des villes françaises de plus de 200 000 habitants.

La ville possède 70 km de pistes cyclables. Mais pour l'association "Nice à vélo", la sécurité des vélos pose question : "Le centre-ville est très dangereux, il y a des voitures partout et pas assez de voies réservées aux cyclistes", analyse Muriel Giraud, présidente de l'association.

Des efforts ont été faits, mais c'est loin d'être suffisant. A Nice, on a 15 ans de retard.
 


Toulon est notée 2,31 : la sécurité et la politique de la ville sont les points faibles, même si la ville peut se féliciter de 53 km de pistes contre 6 km aujourd'hui en 2001. Viennent ensuite Hyères, Saint-Laurent-du-Var, Cannes, Fréjus, Mandelieu-la-Napoule, Mougins et Pégomas. 

"Le vélo est un enjeu bien au-delà des coeurs des métropoles", souligne la Fédération des Usagers de la Bicyclette, qui appelle les municipalités à "convertir l'essai du plan vélo national à l'échelle locale", à l'occasion des élections du mois de mars prochain.

 

A lire aussi

Sur le même sujet

Les + Lus