Affaire Booba - Magali Berdah : l'influenceuse porte plainte contre Twitter pour "complicité de harcèlement moral aggravé"

Magali Berdah a porté plainte, ce mardi 18 avril, contre Twitter et contre X pour "complicité de harcèlement moral aggravé" dans l'affaire de son conflit qui l'oppose au rappeur Booba. Des informations publiées ce jeudi par nos confrères de France Info.

Magali Berdah était l'invitée de la matinale de France Info ce jeudi 20 avril. La patronne de l’agence d’influenceurs Shauna Events assure avoir reçu "plus de 120.000 "messages de menaces ou d'insultes" en près d'un an, dont "plusieurs centaines" du rappeur Booba. "C'est une angoisse, c'est un mal de ventre tous les matins, tous les soirs, ce sont des messages d'appel à la mort, à la décapitation, au suicide, des appels au viol avec des éléments confidentiels qui sont dévoilés sur les réseaux sociaux", témoigne-t-elle chez nos confrères.

Magali Berdah a donc décidé de porter plainte mardi contre Twitter et contre X pour "complicité de harcèlement moral aggravé". Dans la plainte déposée auprès du procureur de la République de Paris, elle estime que "le 17 mai 2022, Elie Yaffa, rappeur connu sous le nom de Booba, s’est engagé dans une campagne de cyberharcèlement" à son encontre "via son compte Twitter".

C'est une angoisse, c'est un mal de ventre tous les matins, tous les soirs, ce sont des messages d'appel à la mort, à la décapitation, au suicide, des appels au viol avec des éléments confidentiels qui sont dévoilés sur les réseaux sociaux

Magali Berdah

France Info

L'école de sa fille ciblée

Ce lundi, en effet, Booba a posté une photo d'un courrier dans lequel on peut lire l'adresse d'un établissement scolaire confessionnel, tout en taguant le nom de Magali Berdah. "Il a tweeté l'adresse de l'école juive de mes enfants, ce sont des écoles sensibles", s'insurge-t-elle. Le tweet accumule plus de 4,3 millions de vues à ce jour. "On a signalé ce tweet à Twitter parce que ça met en danger mes enfants et le tweet est toujours en ligne", déplore l'influenceuse au micro de Marc Fauvelle.

La première plainte de Magali Berdah remonte au 25 mai 2022. Une plainte déposée au commissariat de police du 16e arrondissement de Paris pour "diffamation", "menaces, y compris de mort, et notamment à caractère antisémite", "injures à caractère antisémite", "harcèlement moral aggravé" et "appels téléphoniques malveillants". Le Pôle national de lutte contre la haine en ligne (PNLH) du parquet de Paris avait ouvert une enquête le 1er juin 2022. Depuis bientôt un an, le rappeur "alimente son compte quasiment chaque jour avec des fake-news, des montages, une fausse sex-tape", déplore-t-elle, toujours sur France Info.

Plusieurs autres enquêtes ont été progressivement ouvertes ayant conduit à l’interpellation, à ce jour, de 23 personnes dont 18 ont été convoquées devant le tribunal correctionnel dans le cadre de différentes instances, et une a été mise en examen dans le cadre d’une information judiciaire.

De son côté, le rappeur Booba, ne cesse de cibler celle qu'il qualifie de "Papesse du mensonge, de l'arnaque et de la corruption". Dans son viseur : les placements de produits que proposent son agence, Shauna Events, et ses employés, jugés frauduleux selon l'artiste. La société, lancée en 2017, s'est en effet spécialisée dans les partenariats commerciaux entre marques et célébrités. 

-Avec France Info

L'actualité "Société" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
L'actualité "Société" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité