Alpes-Maritimes: le hakka de la colère des salariés de Galderma

Un e manifestation de grande ampleur ce matin devant le site. / © J.B Vitiello
Un e manifestation de grande ampleur ce matin devant le site. / © J.B Vitiello

Depuis 8 heures ce jeudi matin, les salariés sont rassemblés devant leur site à Sophia-Antipolis, à l'appel de la CFDT et ils bloquent la circulation. Ils protestent contre la fermeture annoncée du centre de recherche et de développement assortie de plusieurs centaines de suppressions de postes.

Par Laurent Verdi et Catherine Lioult

Ils ont fait une pancarte :  Nestlé ferme Galderma : 550 emplois sacrifiés à Sophia et ils étaient devant leur site pour manifester leur colère.

Ils ont exprimé leur colère par un hakka :



Depuis ce jeudi matin 8 heures, les salariés de l'entreprise manifestent à Sophia-Antipolis et bloquent la circulation. Le cortège est parti du carrefour des Funel (290 route des Colles) doit rejoindre le carrefour Saint-Philippe.

La manifestation est en cours. / © J.B Vitiello
La manifestation est en cours. / © J.B Vitiello
Une manifestation sous la pluie depuis 8 heures ce jeudi matin. / © J.B. Vitiello
Une manifestation sous la pluie depuis 8 heures ce jeudi matin. / © J.B. Vitiello

L'information a été communiquée fin septembre : le centre de recherche et de développement, l'un des 5 du groupe, fera l'objet d'une restructuration à l'horizon 2018 avec un vaste plan de départs volontaires. Les salariés ne comptent pas se laisser faire et ils ont fait le hakka ce matin avant le départ du cortège.

Mobilisation des salariés de Galderma à Sophia-Antipolis (06)
Ils protestent contre un plan de suppressions de postes, suite à la fermeture du centre de recherche et de développement . Intervenants: des salariés, Nathalie Strauss, représentante syndicale et Pierre Diebolt, directeur Galderma Sophia unité recherche et developpement. - J.B. VITIELLO, J.P.BIERLEIN ET B.PROU

400 suppressions de postes


Au moins 400 suppressions de postes sont annoncées sur un effectif de 550. En 2016, l'entreprise  employait plus de 6.000 personnes dans plus de 100 pays au travers de 38 filiales.

Une pétition lancée par des salariés sur Change.org a recueilli plus de 16.000 signatures.


Une mobilisation politiques tous partis confondus



Dès l'annonce de cette restructuration, les personnalités politiques des Alpes-Maritimes sont montées au créneau pour porter la parole des salariés au plus haut niveau.

Questions réponses Loïc Dombreval sur Galderma (06)
Le député LREM fait le point sur la situation.

Ce contenu n'est plus disponible
Ce contenu n'est plus disponible

 

A lire aussi

Sur le même sujet

Journée de mobilisation à Marseille

Près de chez vous

Les + Lus

Nouveau !Abonnez-vous aux alertes de la rédaction et suivez l'actu de votre région en temps réel

Je m'abonne