A Antibes, pourquoi ces fermetures de plages à répétition

La plage des Ondes, sur le cap d'Antibes, interdite à la baignade après les fortes pluies des derniers jours. / © Denis Pardanaud, FTV
La plage des Ondes, sur le cap d'Antibes, interdite à la baignade après les fortes pluies des derniers jours. / © Denis Pardanaud, FTV

Ce jeudi, la plage des Ondes est enfin rouverte à la baignade. L'interdiction a duré 3 jours, un peu plus que pour la Salis et la plage du Ponteil. Deuxième épisode de fermeture en 10 jours. Que se passe-t-il ? Explication d'un phénomène qui touche aussi d'autres communes de la Côte d'Azur.

Par Jacqueline Pozzi

Des rubalises, et un arrêté d'interdiction affiché sur place. Le message était clair : baignade interdite jusqu'à nouvel ordre sur la plage des Ondes à Antibes.

Les analyses de la qualité des eaux de baignade ont révélé la présence de la bactérie Escherichia coli à des taux élevés. Son ingestion peut provoquer des diarrhées et des gastroentérites, la plupart du temps bénines mais fort désagréables. C'est la raison pour laquelle la Ville d'Antibes Juan-les-Pins a décidé d'interdire, par mesure de précaution, l'accès à la mer. Ce fut également le cas sur les plages de la Salis et du Ponteil, où de nouvelles analyses ont permis de lever l'interdiction au bout de quelques heures.
 

D'où provient cette bactérie ?

Escherichia coli est un microbe présent dans la matière fécale humaine... Ce sont les eaux usées qui la véhiculent jusqu'à la mer en cas de fortes pluies, comme ça a été le cas le week-end dernier. La situation est récurrente, elle s'est déjà produite la semaine dernière, au même endroit. D'autres communes connaissent également ce type d'épisodes, d'autant plus désagréables lorsqu'ils se produisent au plus fort de la saison touristique.

Le réseau des eaux usées est-il défaillant ?

La Ville d'Antibes a pourtant engagé de gros moyens pour son réseau d'assainissement. La station d'épuration a été remise à neuf, elle est, selon les services municipaux, suffisemment dimensionnée.

Selon Jérome Pizzol, le responsable Gestion qualité des milieux pour la Ville, le problème se situe "à la source" : "Il faut supprimer toutes les inter-connections de réseaux qui sont le fond du problème ; un réseau de particuliers, des gouttières, des caniveaux, qui se rejettent dans le collecteur d'assainissement, alors que ça devrait aller dans le collecteur des eaux pluviales".

Retrouvez ses explications dans notre reportage tourné sur place : 
 

Le Ministère de la Santé centralise les résultats des prélèvements tout la long de l'année. Selon lui, la qualité des eaux de baignade est globalement en voie d'amélioration sur la Côte d'Azur, en raison notamment des efforts réalisés par les communes pour parfaire leurs réseaux d'eaux usées.

Le Ministère publie sur son site internet une carte interractive, elle est mise à jour régulièrement et permet de vérifier la qualité des eaux de baignade plage par plage.

A Antibes, sur la plage des Ondes, de nouvelles analyses ont été effectuées ce jeudi matin. L'épisode de pollution est passé, les rubalises ont été enlevées à 15 heures. Les baigneurs peuvent à nouveau profiter de la Grande Bleue sur cette jolie plage, sans risque sanitaire.

A lire aussi

Sur le même sujet

Expédition au large de l'Amazone

Les + Lus