Suite à une alerte à la bombe, un lycée d'Antibes fermé

Après une alerte à la bombe, le lycée Jacques Dolle à Antibes est fermé ce mardi 10 octobre. Un périmètre de sécurité a été mis en place, interdisant la circulation. L'établissement a été fouillé par la police. Aucun engin explosif n'a été découvert.

Après une alerte à la bombe, le lycée professionnel Jacques Dolle à Antibes n'a pas accueilli d'élèves ce mardi 10 octobre.

Un message par "voie électronique" selon les services de police est parvenu vers 7H20 ce matin à l'établissement où seuls quelques professeurs et le proviseur se trouvaient présents à cette heure-là. 

Selon une source de France 3 Côte d'Azur, il s'agit bien d'un mail.

L'alerte a été donnée vers 7h20 ce matin, donc les élèves étaient encore devant l'établissement. Ils n'y sont pas entrés.

Lilia Parisot, directrice de la communication et de l'Education aux Médias au rectorat de Nice.

Un périmètre autour du stade nautique a été interdit à la circulation. Vers 13H15, tout est rentré dans l'ordre. 

Dès 8 heures ce mardi, une opération de déminage a été mise en place. "Étant donné qu'il s'agit d'un lycée professionnel, cela prend plus de temps car il faut fouiller tous les ateliers", détaille la Directrice de la Communication du rectorat.

L'officier du commissariat d'Antibes a précisé à France 3 Côte d'Azur que "selon la procédure un chien renifleur est sur place afin de détecter la présence d'un explosif. Si tel était le cas, les démineurs seraient alors envoyés en renfort." 

À 13h15, le dispositif était levé. Aucun engin explosif n'a été découvert.

Les services judiciaires ont procédé aux premières investigations. 

Les jeunes pourront y retourner ce mercredi. La circulation est de nouveau possible pour les piétons et les automobilistes dans ce secteur d'Antibes. 

L'actualité "Faits divers" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
L'actualité "Faits divers" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité