REPLAY. Basket Pro B : Antibes s'incline en finale 67 à 76, Blois s'offre la Pro A

Publié le Mis à jour le
Écrit par Emma Arnau

Antibes ne pouvait pas perdre ce soir à la maison. Mais les Sharks sont tombés sur plus fort qu'eux. Les Blésois s'offrent ce match 2 de la finale de Pro B (67-76). Un sacre dans le championnat, mais surtout, une montée en Pro A pour la première fois de son histoire. Revivez ce match diffusé sur France 3 Côte d'Azur

Après un match très équilibré, les Sharks d'Antibes s'inclinent face à l'ADA Blois 41 sur un score de 67 à 76. Une défaite qui s'est jouée dans les cinq dernières minutes du match. Les Antibois qui voulait s'offrir un match 3 devant son public ont terminé leur saison, et devront faire mieux l'an prochain. 

L'ADA Blois 41 s'offre donc une montée en Pro A pour la première fois de son histoire. L'homme du match, c'est Thomas Cornely avec 22 points d'évaluation (18 points, 7 passes décisives). 

Revivez le live de match en haut de l'article.

Blois trop fort 

Une dernier quart temps électrique. L'azur Arenas semble s'être réveillée, tout comme la défense Blésoise. Le match a monté d'un cran en terme d'intensité. 

A trois minutes de la fin les deux équipes sont à 65-65. Un tournant. Antibes ne marquera que deux petits points. Jusqu'au bout les Sharks se sont battus, mais les Blésois en voulait trop. 

54-56 à dix minutes de la fin 

Comme au match 1, les Blésois se réveillent au retour des vestiaires et prennent la tête, creusant l'écart dès le début de ce troisième quart temps. Mais les Antibois réagissent au bout de cinq minutes pour revenir à égalité 50-50, puis grappillent des points suite à des fautes de l'ADA Blois 41. 

A noter que cinq minques après le début du troisième quart temps, les deux équipes sont déjà dans la pénalité. Chaque faute sera désormais sanctionnée par deux lancers francs. 

Mi-temps 

Retour aux vestiaires pour les deux équipes et l'encadrement. Mais juste avant, l'Antibois Benjamin Montclar  a pu nous glisser un mot : " C'est un match à suspens c'est très serré. Les deux équipes ont eu de beaux moments, maintenant, il y a une deuxième mi-temps, on va essayer de faire en sorte que ca tombe du bon côté."

Et pour Blois, c'est Thomas Cornelly qui répond aux questions de Dominique Poulain : "c'est exactement le même match qu'il y a trois jours, on était à -3 à la mi-temps. On sait les efforts qu'on a à faire ici, c'est normal, on est pas chez nous. Ils ont une revanche à prendre. Et nous, il faut qu'on soit meilleur. Ca va se jouer sur les rebonds, des deuxièmes choses, des petites balles qu'on perd. On laisse un peu de lancers francs. Des petites choses simples qui vont nous faire du bien, nous positiver. 20 mn c'est long encore!"

La suite au retour des vestiaires. 

Antibes prend une très courte avance

Toujours aussi équilibré ce match, malgré une très courte avance pour Antibes (37-34). Les deux équipes ont sensiblement le même pourcentage de réussite aux tirs.. Malgré quelques petits ratés, les antibois tiennent le rythme. Les points sont assez équilibrés entre les différents joueurs des Sharks.  

L'entrée de Timothée Vergiat a fait du bien aux Blésois. Le joueur en pleine confiance est partout, aux shoots, aux interceptions. 12 points depuis le début de la rencontre, 2 passes décisives.

Il reste 20 minutes pour s'imposer. 

Début équilibré 

19-19 dans ce premier quart temps. Pour l'instant aucune des deux équipes n'arrive à imposer son rythme à l'adversaire. Si Blois est maitre du rebond, Antibes a du répondant. Le duel mano à mano tant attendus est bien présent. 

L'antibois Reginald Johnson et le blésois Tomas Cornely ont tous les deux inscrits 5 points et 2 passes décisives.  

C'est parti à l'Azur Arenas 

Ca y'est le coup d'envoi vient d'être donné entre Antibes et Blois. Les deux équipes ont 40 minutes et 4 quarts temps pour sceller leurs destins. 

Match 2 : H-1 

A moins d'une heure du début de la rencontre, les blésois sont sur le parquet pour s'entrainer. Le public va bientôt pouvoir commencer à s'installer dans la salle.

Les équipes de France 3 mobilisés

Toutes nos équipes techniques et nos journalistes sont en place pour vous faire vivre ce match 2 de la finale Pro B entre Antibes et Blois. 

Match 2 finale Pro B Antibes/Blois

Une finale de Championnat et un mach qualificatif pour monter en Betclic Elite. L'ambiance risque d'être très chaude, ce samedi soir, à l'Azur Arenas d'Antibes pour ce match à enjeux entre Antibes et Blois. 

L'option de Blois 

Lors du match 1, l'ADA Blois 41 l'avait emporté face aux Sharks d'Antibes (86-66). Après une première mi-temps (37-40 à la pause), les joueurs de Mickaël avaient su se détacher de leurs adversaires dans les deux derniers quarts temps en inscrivant  49 points. 

Une remontée grâce aux hommes forts des Blésois Tyren Johnson (19 points, 3 rebonds et 4 passes décisives) et Thomas Cornely (9 points et 9 passes décisives). 

Pour le capitaine d'Antibes Gédéon Pitard, le score n'a pas été représentatif de la rencontre.  "C'est un match, qu'on perde d'un point ou de vingt points, c'est une défaite, ça fait 1-0. Mais ces vingt points d'écart qu'il y a eu au match aller ne reflètent pas du tout le match, je pense qu'il n'y a pas vingt points d'écart ente les équipes. À la fin, on s'est simplement relâchés. On sait qu'à domicile, on est très confiants et qu'on peut le faire et qu'on va se relancer dans cette finale."

La Betclic Elite en ligne de mire 

L'ADA Blois 41 pourrait donc enfin trouver sa place en Betclic Elite l'an prochain en cas de victoire ce soir. Et s'offrir un deuxième titre de champion de France de Pro B, après son sacre en 2018. Des problèmes juridiques avaient alors empêché le club d'évoluer en Pro A. 

Pour les Sharks d'Antibes, il faudra gagner ce soir, et un hypothétique match 3 pour accéder à la Betclic Elite. Triple champion de France et trois fois champion de Pro B (51, 68 et 2013), Antibes rêve aussi d'un retour en Pro A. 

Les joueurs de Daniel Goethals ont su prouver cette saison qu'ils savent réagir dans les moments importants. Et même avec un match de retard et un statut d'outsider, les joueurs y croient.  "Toute la saison, j'ai parlé de cette importance du collectif et du sacrifice des us pour les autres, et je sais que ce soir si on veut chercher la victoire, c'est de nouveau ça qu'il nous faudra. Quand vous êtes dans le match, ça ne traverse pas trop votre esprit de savoir si vous êtes favoris ou pas" nous confie le coach d'Antibes. 

Les supporters devront porter l'équipe jusqu'au coup de sifflet final. 

4.000 spectateurs sont attendus ce soir dans l'Azur Arenas d'Antibes. Un record depuis 2018.