Un député des Alpes-Maritimes propose une amende de 300 euros pour l'abandon d'un masque sur la voie publique

Un masque chirurgical abandonné sur le sol. / © Fabrice COFFRINI / AFP
Un masque chirurgical abandonné sur le sol. / © Fabrice COFFRINI / AFP

Face à la multiplication des masques jetés sur les trottoirs et les sols, Eric Pauget veut sévir. Le député Les Républicains de la 7ᵉ circonscription des Alpes-Maritimes a déposé ce lundi une proposition de loi pour durcir la réglementation.

Par Laurent Verdi

Vous les avez sûrement croisés quand vous allez vous promener ou faire une course, ils font malheureusement partie du paysage de l'après-confinement. Les masques recouvrent le sol de nos villes et parfois de nos villages.

Le plus souvent, il s'agit de masques chirurgicaux qui ne sont efficaces que 3 à 4 heures face au virus. Il faut 450 ans à un masque chirurgical pour se décomposer dans la nature.
Eric Pauget dit vouloir lutter "contre ces comportements qui induisent des risques sanitaires et environnementaux importants" en déposant une proposition de loi visible sur le site de l'élu antibois.

Durcir la réglementation 

Une personne qui jette un masque sur le sol va aujourd'hui payer une amende de 68 euros si elle est surprise par les forces de l'ordre. Eric Pauget propose :
  • d'augmenter le montant de l'amende à 300 euros
  • d'utiliser la vidéoprotection sur la voie publique pour sanctionner les contrevenants
  • d'octroyer la qualité d'agent de police judiciaire aux directeurs de police municipale et habilitant les agents de police municipale et agents de police judiciaire adjoints à réaliser des contrôles d'identité dans ce cadre
Il faut maintenant attendre que le texte passe entre les mains de la commission parlementaire compétente. Il appartiendra ensuite à l'Assemblée nationale et au Sénat de se prononcer.

A lire aussi

Sur le même sujet

Les + Lus