Du paintball à la place du camping, ou comment redonner vie à un site d'Antibes ravagé par les inondations de 2015

Autrefois constamment occupés par des campeurs, les lieux sont déserts depuis les terribles inondations du 3 octobre 2015. Durant le confinement, deux jeunes passionnés ont décidé de redonner vie à cet espace. Ils ont créé un lieu dédié au paintball à la place de leur camping.

De jeunes étudiants amateurs de paintball dans un aménagement dédié au paintball sur les rives de la Brague, à Antibes.
De jeunes étudiants amateurs de paintball dans un aménagement dédié au paintball sur les rives de la Brague, à Antibes. © France Télévisions
Octobre 2015, de terribles inondations ravageainent la Côte d'Azur et faisaient 21 morts. Le déluge a duré trois heures, ayant créé ainsi des torrents qui ont inondé les habitations principalement de Cannes, Vallauris, Biot, Mandelieu-la-Napoule et Antibes. Dans cette commune, une personne est morte dans un camping.

Le bilan matériel a également été très lourd, le coût des dommages a été estimé à 605 millions d'euros, avec plus de 65.000 sinistrés, 8.000 entreprises et commerces touchés, 70.000 voitures endommagées. les campings installés quartier de la Brague entre Biot et Antibes ont depuis aussi été sinistrés. Leurs demandes d'indemnisation ont été rejétées en début d'année.

Se relever 5 ans après

Aujourd'hui, sur les bords de la Brague, des barricades couvertes de filets de camouflage ont remplacé les tentes des vacanciers. D'immenses filets noirs montent jusqu'au sommet des arbres.
 
L'ancien emplacement du camping de La Brague à Antibes, aménagé en terrain de paintball
L'ancien emplacement du camping de La Brague à Antibes, aménagé en terrain de paintball © Denise Delahaye FTV

Pourtant durant plusieurs décennies, ce lieu a été un des plus fréquentés par les campeurs et les touristes en caravane venus sur la Côte d'Azur. Mais en 2015, des pluies diluviennes s'abattent sur le département, la Brague sort de son lit et emporte tout sur son passage. La région est dévastée, vingt personnes ont perdu la vie, dont une femme à quelques mètres du site.  

> Revoir le documentaire "Côte d'Azur: catastrophe en terre inondable" 

Par la suite, le préfet des Alpes-Maritimes a interdit la reprise de l’activité.  La désolation a envahi le lieu, la végétation repris ses droits. Le silence est uniquement perturbé par le chant des oiseaux.

Norman Vetter-Pauget et Jules Mourot sont deux trentenaires hyperactifs et amis de longue date. Ils connaissent bien les lieux, ils y ont passé une bonne partie de leur enfance. Norman n'est autre que le petit-fils du propriétaire du terrain de l'ancien camping. La situation les rend triste, et ils ont de l'énergie à revendre, alors ils ont l'idée d'aménager le site pour pratiquer paintball.
Le Warrior Paintball Antibes est né.
Aménagement du terrain de paintball sur les berges de La Brague à Antibes
Aménagement du terrain de paintball sur les berges de La Brague à Antibes © Denise Delahaye FTV
Quelques milliers d'euros et plusieurs semaines de travail ont été nécessaires pour aménager 4 surfaces sur près de 2 hectares. Le paintball est une activité de plein air, conforme à la nouvelle réglementation du lieu depuis les inondations.

En ce qui concerne le risque d’inondation de la zone, on a l’obligation de ne pas aménager des obstacles qui fassent embâcle à l’eau.

durée de la vidéo: 00 min 14
Le paintball sur les bords de La Brague à Antibes ©France Télévisions
 
Afin de préserver le site, les billes sont biodégradables.
 
Les billes de paintball sont biodégradables
Les billes de paintball sont biodégradables © Denise Delahaye FTV
 
durée de la vidéo: 00 min 31
Briefing avant une session de paintball à Antibes ©France Télévisions

Aujourd'hui, un groupe d'étudiants de Sophia Antipolis s'est inscrit. Pour la rentrée, ils avaient projeté de faire une activité pour "s'amuser tous ensemble". Ils apprécient l'encadrement : "la plupart du temps on est un peu livré à nous-mêmes, ici l’équipe est jeune et motivée."
 

C’est ombragé et il y a un peu de soleil on est dans la ville et en même temps on ne la voit pas beaucoup, franchement c’est un bon terrain  

Dylan, en école d'ingénieur à Sophia Antipolis

On s’amuse on se dépense, on joue, c’est stratégique, c’est cool

Juliette, 24 ans.

Une warrior en tenue de combat.
Une warrior en tenue de combat. © Denise Delahaye FTV

L'activité peut être pratiquée à partir de 7 ans. Ces deux frères, âgés de 11 et 14 ans, ont découvert le paintball depuis peu : "Ici, on est bien encadré".
 
 Deux jeunes frères venus pratiquer le paintball pour « régler des comptes » en s’amusant.
Deux jeunes frères venus pratiquer le paintball pour « régler des comptes » en s’amusant. © France Télévisions

Depuis l'ouverture du site, le 21 juillet dernier, plus de 500 personnes sont venues pratiquer le paintball.

 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
loisirs sorties et loisirs inondations intempéries météo