C’est une première, un tour du monde 100% collectif et surtout 100% féminin pour le trophée Jules Verne. Un projet lancé par une navigatrice de renom originaire des Alpes-Maritimes, Alexia Barrier, dont le palmarès est impressionnant. Une équipe de 10 femmes qui s’apprêtent à rentrer dans l’histoire.

Ce dimanche 7 janvier, les 24 concurrents inscrits à la RORC Transatlantic Race prendront le départ de Lanzarote aux Canaries pour un parcours de 2 995 milles jusqu’à Camper & Nicholsons dans les Caraïbes.

Parmi eux, The Famous Project, skippé par Alexia Barrier, sera l’un des 4 MOD70 au départ. À ses côtés : Dee Caffari, Elodie-Jane Mettraux, Marie Riou.

Leur parcours sera de 2 995 milles :

Naviguer et naviguer encore sur des multicoques pour apprendre. Ensuite, cette course entre dans le processus de sélection de l’équipage pour le Trophée Jules Verne et enfin, nous allons nous confronter à des équipages très compétents et il y aura du jeu !

La capitaine du projet, Alexia Barrier.

La course dont le départ sera donné ce dimanche 7 janvier réunit 4 Mod70 unissant les meilleurs de la catégorie.

Ainsi, l’équipage de The Famous Project sera confronté à celui de Maserati Multi 70 mené par Giovanni Soldini, détenteur du record actuel en 5 jours 0 heures 46 minutes et 26 secondes, au Team de Zoulou, skippé par Erik Maris et Ned Collier Wakefield et celui d’Argo de Jason Carroll et Chad Corning avec Brian Thompson à bord !

C’est notre première transat en multicoque ! Le Mod70 est un bateau difficile, dur, mais sur lequel on apprend beaucoup. Nous sommes très bien accompagnées par les coachs et avec l’équipe nous naviguons ensemble depuis plusieurs mois, je me sens en confiance et j’ai hâte de régater contre des marins d’exception.

La skippeuse, Alexia Barrier.

Qui est la skippeuse ?

Née à Paris en 1979, Alexia Barrier a grandi à Nice à partir de l’âge de 3 ans et y découvre la voile à bord du bateau de plaisance de ses parents. À 44 ans, elle cumule les réussites, les challenges et surtout les trophées.

Le plus impressionnant étant le Vendée Globe en 2021. Une 9 e édition lors de laquelle elle avait été classée 24e sur 33 participants. Au terme de 111 jours et de 17 heures de mer en solitaire, sans escale et sans assistance, elle boucle la course.

Engagée et triomphante

L'Azuréenne fait partie des 10 femmes qui ont accompli un Vendée Globe tour du monde en solitaire. Elle a également accroché à son palmarès la Transat Jacques Vabre, les voiles de Saint Barth, la route du Rhum et le Monaco Globe Series. Mais en plus, cette skippeuse professionnelle a créé la fondation  4myplanet pour partager ses expériences, protéger la planète et aider les femmes à traverser leurs tempêtes personnelles. 

Ce défi, elle va l’accomplir à bord d’un multicoque ultime "la formule 1 des mers". Pour ce projet d’abord retoqué par son partenaire et sponsor, elle va tout donner à bord d’un trimaran qui fait 32 mètres de long et 23 mètres de large.

J’avais à cœur de changer de support, de sauter une classe, de passer sur ces géants des mers, ces multicoques ultime. Pour un projet si engagé, il ne faut pas hésiter, c’est un peu comme le Vendée Globe, c’est le rêve d’une vie.

Alexia Barrier, navigatrice

Avec son "famous project ", elle va tenter de conjurer le sort du record féminin établi.  "Ça va être une grande première, un peu comme si on allait marcher sur la lune avec les filles de mon équipe" ajoute-t-elle.

Reportage en janvier dernier :

Une équipe de 10 femmes pour battre un record légendaire

Le 26 janvier 2017, Francis Joyon et ses cinq hommes d'équipage s'emparent du nouveau record du tour du monde à la voile en équipe en 40 jours 23 h 30 et 30 secondes sur le maxi-trimaran IDEC Sport. C’est le dernier record à battre. Pour cette aventure, sur 10 navigatrices, 8 ont déjà été recrutées.

Si elles ne me répondaient pas oui en moins de 3 minutes, je ne les engageais pas. Pour un projet si engagé, il ne faut pas hésiter, c’est un peu comme le Vendée Globe, c’est le rêve d’une vie.

La navigatrice installée à Biot.

"Jusqu’à maintenant, il n’y a pas eu de record féminin établie et c’est ce qu’on va essayer de faire". 

Le trimaran The Famous Project (Limosa) a quitté le port de Toulon lundi 11 décembre en convoyage afin de rejoindre Lanzarotte.

La navigatrice a même salué sur les réseaux sociaux sa chienne Nikka, en lui souhaitant à bientôt ! 

Après des vacances de Noël en famille, l’équipage seretrouvee aux Canaries afin de se mettre dans la course dimanche prochain.