• L'actu en vidéos
  • SOCIÉTÉ
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SPORT
  • FAITS DIVERS

Marineland d'Antibes : une association de défense des animaux demande le transfert des ours blancs

Marineland se défend de maltraiter ses deux ours. / © Frantz BOUTON / MAXPPP
Marineland se défend de maltraiter ses deux ours. / © Frantz BOUTON / MAXPPP

L'association "C'est assez !" a lancé une pétition pour faire transférer les deux ours polaires du Marineland d'Antibes : selon ses membres, les animaux souffrent de la chaleur, inadaptée à leur physionomie. Marineland se défend. 

Par Léa Bouquet

"Aucune zone d'ombre ne permet aux animaux de s'abriter du soleil". L'association de protection des animaux "C'est assez !" pousse un coup de gueule et lance une pétition sur le site MesOpinions. Elle demande le transfert en urgence de Raspoutine et Flocke, deux pensionnaires du parc Marineland

Selon les lanceurs d'alerte, les deux ours polaires souffrent actuellement des fortes chaleurs sur la Côte d'Azur, et sont en situation d'hyperthermie. Une vidéo publiée en juin 2018 a suscité l'indignation des internautes. On y voit Raspoutine, la bave à la bouche.  
 

A ce jour, la pétition a recueilli près de 148 000 signatures.  

 

Marineland se défend


De son côté, le parc se défend de maltraiter ses animaux et dénonce des "attaques calomnieuses" de la part de l'association. La direction affirme que les ours ont "en permanence accès à des locaux climatisés, à une source d'eau potable et à un bassin d'eau de mer à 14°C". 

Marineland justifie également l'attitude de Raspoutine sur la vidéo.
 

En ce qui concerne le comportement de notre ours mâle qui halète et présente une hypersalivation dans la vidéo, il résulte de son intérêt pour notre femelle. Flocke, n’étant pas réceptive ce jour-là, Raspoutine a passé une grande partie de sa journée à tenter de la convaincre d’accepter ses avances. Il n’est pas rare en période de rut chez les mammifères de voir les mâles cesser de s’alimenter, de s’abreuver ou de se reposer afin de passer chaque minute auprès des femelles.


Marineland rappelle enfin son rôle dans la conservation des espèces. Pas convaincant pour "C'est assez !". Les militants prévoient une soirée "Nuit Debout Anti Captivité" devant le Marineland d'Antibes ce samedi 11 août de 18h à 22h. 
 

 

A lire aussi

Sur le même sujet

Leonardo Jardim, entraîneur de l'AS Monaco, lors de la conférence de presse du 7 août 2019

Les + Lus