Sports nautiques de Cannes à Antibes : des contrôles de la gendarmerie maritime pour profiter de la mer en sécurité

Publié le Mis à jour le

Les services de l'Etat ont organisé ce mercredi 8 juillet des opérations de contrôle des activités nautiques dans l'ouest des Alpes-Maritimes : vérification de l'application des consignes et appel à la prudence, sur mer et sur terre.

Sur le plan d'eau, les gendarmes maritimes, depuis leur vedette, interpellent une mère de famille sur son paddle de location :

"Bonjour ! Vous connaissez la réglementation..?" Réponse : "...pas sûr !"

Cette jeune femme qui ne dispose d'aucun gilet de sauvetage ignore que, sans cet équipement, il lui est interdit de franchir la limite des 300 mètres depuis le rivage. Ce rappel réglementaire lui a été fort utile.
 
Au large d'Antibes ce mercredi matin, des paddles, des skis nautiques, des scooters des mers, des bateaux à voile et à moteur... dont la vedette de la gendarmerie maritime. Les gendarmes participent ce mercredi à l'opération de contrôle menée par les services de l'Etat. Les Affaires Maritimes, les Douanes, sont également de la partie.

L'enjeu de cette opération en début de saison est avant tout de rappeler les consignes de sécurité et d'appeler à la prudence. Après cette période de confinement, les autorités craignent, plus que les autres années, un manque de préparation tant physique que matérielle des usagers, et donc un risque d'accidents accru.

Mathieu Eyrard, administrateur des Affaires Maritimes dans les Alpes-Maritimes, nous l'explique :
durée de la vidéo: 01 min 51
Contrôles sécurité en mer ©France 3 Cote d'Azur

4 conseils à suivre absolument


Le représentant des Affaires Maritimes précise les 4 conseils à suivre absolument pour toute sortie en mer :
  • Regarder la météo avant le départ. Et s'assurer de l'évolution de l'état de la mer au cours de la journée.
  • Ne pas partir seul, ou prévenir des proches qui pourront donner l'alerte en cas d'inquiétude.
  • Avoir à bord un dispositif lumineux de localisation.
  • Ne jamais abandonner son embarcation pour tenter de regagner le rivage à la nage.
Cette année, conseil supplémentaire à destination des usagers de scooter des mers : au regard des expériences passées, une combinaison, ou tout au moins un bermuda en néoprène est indispensable pour les protéger des jets très puissants des turbines arrières en cas de chute.

Toutes ces consignes sont à prendre très au sérieux. L'an dernier en France, 147 personnes sont mortes noyées ou disparues en mer. Parmi elles, 13 dans les Alpes-Maritimes.

En Méditerranée les opérations de sauvetage sont fréquentes. Dans la nuit de lundi à mardi, un kayakiste porté disparu a mobilisé les services de secours au large des côtes varoises :
 
L'homme, qui s'était abrité pour la nuit dans une crique en raison d'un fort vent, est finalement réapparu mardi matin.

A retenir par coeur, pour les cas d'urgence, le numéro pour les secours en mer : le 196, et le canal 16 à la VHF.
Ce numéro gratuit permet l’accès immédiat au Centre régional opérationnel de secours et de sauvetage (CROSS) Méditerranée.
A noter aussi l'application gratuite de la SNSM de Cagnes-sur-Mer qui permet la localisation et le secours pour les plaisanciers en détresse.