• L'actu en vidéos
  • SOCIÉTÉ
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SPORT
  • FAITS DIVERS

L'association de lutte contre la pollution des mers, Expédition Med, fait escale à Saint-Laurent-du-Var

Les scientifiques d’Expédition Med multiplient les programmes d’action et de recherche sur la pollution plastique depuis dix ans, à bord de leur voilier. / © Expédition Med.
Les scientifiques d’Expédition Med multiplient les programmes d’action et de recherche sur la pollution plastique depuis dix ans, à bord de leur voilier. / © Expédition Med.

Expédition Med alerte depuis dix ans sur la pollution plastique en Méditerranée. Jeudi 18 juillet, le bateau de l'association a fait escale à Saint-Laurent-du-Var, pour effectuer des prélèvements et faire l'inventaire des bactéries présentes sur les débris plastiques. 

Par June Raclet

C’est un fameux deux mats, fin comme un oiseau, qui se bat contre la pollution de l’eau.

Les scientifiques d’Expédition Med ont fait escale, ce jeudi 18 juillet, à Saint-Laurent-du-Var. Ils ont pour objectif de répertorier les bactéries présentes sur les déchets plastiques de la Méditerranée. " L'association effectue des prélèvements depuis dix ans pour étudier l'impact des débris plastiques sur l’ensemble de l’écosystème ", explique Brunot Dumontet, fondateur d’Expédition Med.

L'association l'affirme, l’ensemble des bassins méditerranéens est complètement pollué par les micro-plastiques, " qui sont les déchets les plus dangereux et les plus inquiétants ".
 

 La Méditerranée est l’une des mers les plus polluées au monde par les déchets plastiques. Expédition Med alerte depuis dix ans sur cette pollution, en particulier sur celle des micro-déchets plastiques, mesurant moins de 5 mm.

250 milliards de micro fragments flottent à la surface de la Méditerranée. Les poissons et le plancton les ingèrent, ce qui risque de contaminer toute la chaîne alimentaire : " Des bactéries colonisent ces débris plastiques et cela est très inquiétant pour l’avenir de la Méditerranée. Les micro plastiques peuvent être porteurs de maladies gastro-intestinales et contaminer des élevages de poisson ", précise Bruno Dumontet.
 
250 milliards de micro fragments de plastique contaminent la Méditerranée en surface. / © Expédition Med
250 milliards de micro fragments de plastique contaminent la Méditerranée en surface. / © Expédition Med

Les scientifiques d’Expédition Med multiplient les programmes d’action et de recherche. Ils travaillent actuellement sur l’opération Pelagos plastic free, qui vise la réduction de la pollution plastique dans le sanctuaire Pelagos, où vivent huit espèces de baleines et de dauphins.

Dans les prochains jours, le bateau de l'association fera également escale à Toulon et à Marseille.
 

A lire aussi

Sur le même sujet

Interview de Thérèse Schermann-Descamps

Les + Lus