• SOCIÉTÉ
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SPORT
  • FAITS DIVERS
  • CULTURE

Berghe Supérieur : Les cloches de l'église Notre de Dame de la Merci sonnent toujours

© France3 Côte d'Azur
© France3 Côte d'Azur

A Berghe Supérieur, dans la vallée de la Roya, la solidarité a permis de sauver l'église devenue avec le temps impraticable pour le culte. Un édifice construit en 1782, à la fois patrimoine clérical et lieu de souvenirs pour les habitants.

Par Yves Lebaratoux et Bernard Peyrano

Notre de Dame de la Merci, cette église située à Berghe Supérieur, petit hameau de la commune de Fontan dans la vallée de la Roya, à été construite en 1782 par la main de l'homme. Il y a 15 ans, la trentaine d'habitants a bien failli la voir disparaître. La vétusté du toit et les infiltrations l'avaient rendu impraticable au culte.
En 2005, l'association Pour la Protection et la Valorisation du patrimoine de Berghe est créée, bien décidée à ne pas laisser l'église tombée en ruine.
Elle réunit en 6 ans, grâce aux subventions, aux dons, les 150 000 euros nécessaires aux travaux et rassemble de nombreux bénévoles autour du projet de restauration.
Sans cette détermination, la commune de Fontan et 300 habitants n'auraient pas pu faire face à de telles dépenses.
Même si aujourd'hui, il y a de moins en moins de pratiquants, mais il était hors de question pour les Berghais de voir fermer l'église du village.
Chaque année, au mois de juillet, une fête est organisée pour la sauvegarde du patrimoine du hameau. Une fête qui se déroule aujourd'hui au son des cloches de l'église.

Berghe Supérieur : Sauvetage église
Reportage : Bernard Peyrano, Jean-Marc Sara, Claire Delannoy

 

Sur le même sujet

Les évacués de la rue d'Aubagne

Les + Lus