Avec 205 510 flashs en 2019, le radar de Cagnes-sur-Mer est le plus performant de France

Ce radar fixe est situé sur l'autoroute A8 dans le sens d'Aix-en-Provence, sur une portion limitée à 90 km/h. Il flashe en moyenne 565 automobilistes en excès de vitesse par jour, ce qui le place sur la plus haute marche du podium.
 
Ce radar fixe est situé sur l'A8 direction Aix-en-Provence sur la commune de Cagnes-sur-Mer.
Ce radar fixe est situé sur l'A8 direction Aix-en-Provence sur la commune de Cagnes-sur-Mer. © PHILIPPE MILLOIS / FTV
C'est un record dont les automobilistes des Alpes-Maritimes se passeraient bien ! 
Les chiffres figurent sur le site radars-auto.com.

Avec 205 510 flashs en 2019, le radar fixe installé sur l'A8 à Cagnes-sur-Mer confirme son statut de meilleur flasheur de France. Situé direction Aix-en-Provence, il a crépité presque non stop : 565 fois par jour, soit toutes les 3 minutes !

Une explosion liée à la limitation de vitesse


Dans les Alpes-Maritimes, la vitesse sur l'autoroute est limitée à 110 km/h. Le 1er octobre 2018,  au niveau de Cagnes-sur-Mer, elle a été réduite à 90 km/h. L'activité de ce radar tout petit, situé à droite de la chaussée, s'est donc démultipliée ( + 90 000 flashs en un an)  en prenant des photos presque non stop des contrevenants. 

Avec ce score, il signe une performance historique en effaçant des tablettes le record détenu depuis 2008 par son compère des Adrets de l'Estérel. Cette année là, cette cabine également installée sur l'A8 avait crépité 200 211 fois. Comment expliquer que ce radar qui enregistrait auparavant entre 50 et 60 000 infractions chaque année se retrouve en tête du classement ? Tout simplement parce que la limitation de vitesse dans ce secteur a été abaissée de 110 à 90 km/h le 1er octobre 2018

radars-auto.com


A noter que dans ce palmarès, toujours sur l'autoroute A8 au niveau de Nice direction Menton, un autre radar figure à la 9e place avec  90 065 flashs en 2019.

Un radar qui ne servirait à rien en matière de sécurité


Pour Pierre Chasseray, délégué général de l'association 40 millions d'automobilistes ce radar champion de France illustre une "verbalisation à outrance et un usage dévoyé des radars automatiques", qui n’a plus aucun rapport avec la sécurité routière.

La fonction première du radar – et la seule qui puisse se comprendre – est de favoriser la sécurité routière. Or, ici, la vitesse a été abaissée pour fluidifier la circulation, et non pour remédier à un danger. La conséquence est que les usagers se font verbaliser alors que leur conduite ne représente aucun danger. Et ce n’est malheureusement pas le seul radar dans ce cas…

40 millions d'automobilistes

Pour l'association,  "le bilan 2019 de l’Observatoire national Interministériel de la Sécurité Routière  révèle en effet que les  10 équipements vitesse relevant le plus d’infractions sont tous situés sur des autoroutes, pourtant réputées pour être les voies de circulation les plus sécuritaires et les axes où l’on dénombre le moins d’accidents, malgré les vitesses élevées pratiquées".
Pour lui, ce radar de Cagnes-sur-Mer ne sert à rien en matière de sécurité, il est là pour faire de l'argent. Ces 205 510 flashs en 2019 rappoteraient à l'Etat plus de 200 000 euros.
 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
circulation économie transports police société sécurité autoroute sécurité routière