Cet enseignant de Cagnes sur Mer ne remporte pas le titre de meilleur prof du monde

40 000 candidatures et une des Alpes-Maritimes ! Patrick Saoula est enseignant à Cagnes-sur-Mer. / © France 3
40 000 candidatures et une des Alpes-Maritimes ! Patrick Saoula est enseignant à Cagnes-sur-Mer. / © France 3

40 000 candidatures et une des Alpes-Maritimes ! Patrick Saoula est enseignant à Cagnes-sur-Mer dans les Alpes-Maritimes. Il a été parmi les 10 finalistes du concours de meilleur prof du monde mais n'a pas remporté le titre 2018.

Par @annelehars

A 39 ans, Patrick Saoula enseigne dans son collège des Bréguières à Cagnes-sur-Mer, des ateliers d’hygiène, d’alimentation et de service en Segpa depuis dix ans. 
Le prix pour lequel il était sélectionné, est le Global Teacher Price. Ce prix international offre au gagnant un million de dollars. Il récompense surtout le professeur qui a apporté une contribution exceptionnelle à cette profession, tout en valorisant le rôle de ce métier au sein de la société. L'enseignant récompensé est aussi reconnu pour ses techniques innovantes en la matière. On s'aura cette fin de semaine qui est l'heure vainqueur mondial :


Reportage à Cagnes sur Mer en janvier dernier :
A Cagnes-sur-Mer, un prof parmi les meilleurs du monde

Patrick Saoula a inventé au fil des années une pédagogie faite de liberté et de passion, son nom Toukouleur, un projet transdisciplinaire reconnu par l'Education nationale, qui favorise la diversité de tous.

Très dynamique, il est aussi la star des médias :

 

Le nom du vainqueur du concours 2017, une Canadienne avait été annoncé depuis la station spatiale internationale par Thomas Pesquet :
 

C'est la deuxième fois qu'un enseignant français est sélectionné pour ce concours mondial. 
 

Le recteur de l'Académie de Nice Emmanuel Ethis a remis ce mercredi 10 janvier, la médaille de l’Academie Patrick Saoula pour son projet ToukouLeur. / © Academie de Nice
Le recteur de l'Académie de Nice Emmanuel Ethis a remis ce mercredi 10 janvier, la médaille de l’Academie Patrick Saoula pour son projet ToukouLeur. / © Academie de Nice

 

Sur le même sujet

Les éleveurs manifestent avec leurs bêtes à Draguignan

Près de chez vous

Les + Lus

Les + Partagés