Cannes: Le procès de la triche high tech dans un casino

A la barre, sept personnes soupçonnées d’avoir utilisé en 2011 dans un casino de la Croisette un matériel électronique particulièrement sophistiqué pour empocher des gains au poker. De l'encre invisible décelable grâce à des lunettes infra-rouges. Montant estimé du préjudice : 60.000 €.

Par Olivier Le Creurer

A une table de stud poker les parieurs jouent contre la banque et ne jouent qu'une seul carte. Dans l'escroquerie qui aurait visé le casino des princes, les cartes étaient marquées à l'encre invisible mais étaient décelables par les tricheurs grâce à des lentilles infra-rouges. Le joueur équipé de ces lentilles était donc seul capable de lire les cartes détenues par le croupier.

Deux anciens responsables  des casinos les princes à Cannes et du palais de la méditerranée à Nice sont jugés mercredi à Grasse.

Le rappel des faits:
DMCloud:108997
Procès escroquerie casino
Cmmentaire: J. Sanna
Intervenant:
  • Alain Fabre Directeur général des casinos Barrière de Cannes, le 14 10 2011

Sur le même sujet

Les + Lus