L'acteur Michael Lonsdale, un habitué de Cannes et du festival, est mort à l'âge de 89 ans

Né à Paris en 1931 d’une mère française et d’un père britannique, Michael Lonsdale a mené carrière tant au théâtre qu'au cinéma.  Un de ses derniers rôles importants fut celui d'un moine dans le film "Des hommes et des dieux" de Xavier Beauvois, "grand prix du Jury" au festival de Cannes en 2010.

L'acteur Michael Lonsdale au Festival de Cannes 2010
L'acteur Michael Lonsdale au Festival de Cannes 2010 © VALERY HACHE / AFP
Quand il monte les marches du palais des festivals de Cannes en 2010, Michael Lonsdale s'apprête à fêter son 79e anniversaire.
L'équipe "Des hommes et des dieux"  de Xavier Beauvois à Cannes en 2010, lors de la montée des marches.Michael Lonsdale est à droite.
L'équipe "Des hommes et des dieux" de Xavier Beauvois à Cannes en 2010, lors de la montée des marches.Michael Lonsdale est à droite. © FRANCK CASTEL/WOSTOK PRESS / MAX PPP

En près de soixante ans de carrière, l'acteur à la chevelure et à la barbe blanche décédé aujourd'hui à Paris a déjà incarné plus de 200 rôles au cinéma, au théâtre ou encore à la télévision. 
Cette fois, dans "Des hommes et des Dieux" du réalisateur Xavier Beauvois, il interprète le moine Luc. Le film retrace la vie quotidienne des moines de la communauté de Tibhirine et leurs interrogations face à la montée de la violence durant les mois précédant leur enlèvement et leur assassinat lors de la guerre civile algérienne. Résultat : le grand prix du jury  dans le cadre de la compétition officielle du Festival de Cannes 2010, et pour Michael Lonsdale un César du meilleur second rôle masculin en 2011.
Président du festival de Cannes jusqu'en 2014, Gilles Jacob lui rend hommage.

Un acteur et un engagement religieux

Michael Lonsdale a mené carrière avec des films de Michel Deville, Gérard Oury, Jean-Pierre Mocky, François Truffaut. On se souvient de lui dans Hibernatus d'Edouard Molinaro avec Louis de Funès.

On le découvre aussi dans de grosses productions :  le James Bond " Moonraker" ou " Le nom de la rose" de Jean-Jacques Annaud.
Ce que l'on sait moins à l'époque, c'est que cet immense comédien est un chrétien convaincu.  

Le Festival de Silence 


A quelques encablures de Cannes et de son festival, en 2010, est créé le festival du Silence sur l'Ile de Saint-Honorat.
A L'origine : un réalisateur  Yvon Bertorello : il propose de vivre une expérience profonde et inédite à dix minutes de la Croisette, dans la plus ancienne communauté monastique d’Europe encore en activité  (fondée en l'an 410). Il s'agit d'une rencontre improbable entre le mode artistique et les lieux spirituels.
 Michael Lonsdale fera partie des personnalités du 7e art  recues dans le monastère.
Michael Lonsdale est aussi un auteur qui  a signé une dizaine d'ouvrages.
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
cinéma culture hommage société festival de cannes