Alpes-Maritimes : mobilisation des personnels des Ehpad du groupe Korian pour les salaires

Alors que le gouvernement lance une concertation sur le système de santé, les personnels du groupe Korian ont organisé des petits rassemblements devant les établissements Rivera à Mougins, et le domaine St-Michel et le Grand Mas à St-Laurent-du-Var. Les revendications sont salariales.

 

En début d'après-midi, quelques salariés se sont rassemblés devant l'établissement "La Riviera" à Mougins, mais aussi devant deux autres EHPAD du groupe Korian situés à St-Laurent du Var.
En début d'après-midi, quelques salariés se sont rassemblés devant l'établissement "La Riviera" à Mougins, mais aussi devant deux autres EHPAD du groupe Korian situés à St-Laurent du Var. © Jean-Paul Dumoulin
Jour de débrayage dans les Ehpad du groupe Korian. Une intersyndicale CGT, FO et SUD a appelé les personnels de tous les EHPAD du pays à cesser le travail (il existe en France environ 7 500 maisons de retraite, le groupe Korian gère 308 établissements).

A Mougins, un petit groupe de moins de 15 personnes s'est positionné en début d'après midi devant la maison de retraite médicalisée La Riviera.
Il ne s'agit pas du personnel de cette maison de retraite, mais de salariés d'autres établissements.  On a beaucoup parlé de celui de Mougins en plein coeur de l'épidémie de Covid-19. 

38 pensionnaires sont morts d'une suspicion de la maladie sur 109 résidents au départ.
Rassemblement à l'appel d'une intersyndicale.
Rassemblement à l'appel d'une intersyndicale. © FTV
Tous les manifestants masqués et à bonne distance les uns des autres sont calmes, mais bien déterminés à se battre pour une prime de 1 500 euros, et plus largement, pour la revalorisation des salaires.
Pas plus de 10 personnes pour le rassemblement comme l'impose le déconfinement, mais un soutien venu de l'intérieur, visible des fenêtres.
Pas plus de 10 personnes pour le rassemblement comme l'impose le déconfinement, mais un soutien venu de l'intérieur, visible des fenêtres. © Jean- Paul Dumoulin
Une délégation devait être reçue par la direction à Mougins pour aborder plusieurs points précis.
 
Le personnel rappelle que dans le groupe, trois collègues ont perdu la vie des suites de cette maladie, d'où ce rassemblement placé aussi sous le signe de solidarité.

Des primes pour tous les personnels

"La crise sanitaire n'a pas confiné les revendications", écrit l'intersyndicale dans un communiqué, réclamant le "versement de la prime de 1.000 euros" promise par la direction de Korian à tous les personnels, "sans éléments discriminants". 
 Ils réclament en outre la prime promise par le gouvernement soit "1.500 euros pour tous", pour tout le secteur du médico-social et notamment les Ehpad. Elle a été promise, mais le décret d'application n'a toujours pas été publié au Journal Officiel. 
Joint par téléphone, le porte-parole de la direction régionale indique que le groupe accordera une prime unique de 1500 euros net à tous les salariés qui ont travaillé pendant cette période ( personnel soignant et autres) plus la participation, c'est à dire la somme de 585 euros en moyenne, qui sera versée le 29 juin prochain.

Une concertation de grande ampleur

Cette action coïncide avec le lancement du "Ségur de la santé", une vaste concertation au cours de laquelle sera abordée notamment la question des rémunérations des soignants.
   
 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
social économie coronavirus santé société personnes âgées famille
l’actualité de votre région, dans votre boîte mail
Recevez tous les jours les principales informations de votre région, en vous inscrivant à notre newsletter