Korian renonce à verser 54 millions d'euros de dividendes à ses actionnaires, sous la pression

Avec 606 décès recencés dans ses établissements en France, dont 38 à Mougins, le géant des Ehpad est particulièrement touché par le Covid-19. Sous le feu des critiques, il vient de renoncer à rémunérer ses actionnaires.

L'Ehpad La Riviera à Mougins, où une 38ème personne est décédée du Covid-19, le 29 avril.
L'Ehpad La Riviera à Mougins, où une 38ème personne est décédée du Covid-19, le 29 avril. © Max PPP
En février 2020, alors que la crise sanitaire commence à toucher la France, le journal L'obs révèle que le groupe Korian prévoit de verser 54 millions d'euros de dividendes à ses actionnaires. Il a fallu attendre le 29 avril pour que le Conseil d'Administration, réuni en fin d'après-midi, annonce mettre un terme à ce projet : 
 
Le groupe a annoncé le même jour diminuer la rémunération de certains de ses dirigeants, dans un communiqué.

Entre temps, Korian a été particulièrement touché par la crise du Covid-19 : à ce jour, 606 de ses résidents sont décédés du virus sur un total de 23000 patients dans ses établissements français, soit un taux de mortalité 2,6%. Le groupe concurrent Orpéa, qui lui a annoncé il y a une semaine renoncer au versement de dividendes, déplore 1,3% de décès.

Du côté de Korian, aucune position officielle n'avait jusque-là laissé penser que le groupe se dirigeait vers une suppression de ce type de versement. D'où le flot de critiques en provenance notamment d'élus de gauche : l'eurodéputé Manuel Bompard a dénoncé cette "indécence", Aurore Lalucq, qui siège elle-aussi au Parlement européen, demandait de son côté une intervention du gouvernement pour qu'il "exige une déprogrammation de ses dividendes." 

Le Premier secrétaire du Parti Socialiste, Olivier Faure, est lui-même monté au créneau :
 

Un 38ème décès à Mougins

Parallèlement au sein de l'Ehpad la Riviera appartenant au groupe Korian à Mougins, le bilan continue de s'alourdir. L'établissement, qui hébergeait 109 résidents avant la crise, déplore un 38ème décès dû au Covid-19. 

Le parquet de Grasse a ouvert une enquête pour "homicides involontaires" et "omission de porter secours à personnes en péril." Du côté des familles, 10 plaintes ont été déposées.

Le groupe Korian affirme avoir recruté 3700 personnes depuis le 1er mars pour renforcer les équipes sur "les sites en situation épidémique" ou remplacer le personnel soignant souffrant. Toujours selon le groupe, "30 sites, soit 3% du réseau, situés dans les principaux clusters épidémiques en France, en Belgique et en Italie, ont été précocement et fortement touchés par l'épidémie", mais "les deux tiers des établissements restent sans aucun cas de Covid identifié à cette date."

A ce jour, le nombre de personnes décédées dans l'établissement de Mougins représente plus du tiers des personnes décédées du Covid-19 dans les Ehpad des Alpes-Maritimes (93 selon la dernière communication de l'Agence Régionale de Santé).
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
l’actualité de votre région, dans votre boîte mail
Recevez tous les jours les principales informations de votre région, en vous inscrivant à notre newsletter