Cannes 2021 : deux chiens formés à la détection du Covid-19 en renfort sur les grands événements comme le festival

La technique de dépistage du Covid-19 par des chiens a été lancée il y a près d'un an à l'école vétérinaire de Maisons-Alfort (Val-de-Marne). Elle fait son apparition à Cannes dans le cadre du Festival et des grands événements de l'été.
Dispositif Anti-Covid : la Mairie de Cannes déploie des chiens formés à la détection du Covid-19 lors des grands événements
Dispositif Anti-Covid : la Mairie de Cannes déploie des chiens formés à la détection du Covid-19 lors des grands événements © Loïc Athenon FTV

Après le Bataillon des Marins-Pompiers de Marseille qui présentait il y a quelques jours, Instag, la chienne anti-covid voici Mystic. Ce Malinois et son "collègue" appartienent à la brigade cynophile entrainés à identifier les porteurs du virus de la police municipale de Cannes.

Cette méthode de dépistage, dont la fiabilité scientifique a été confirmée avec succès sur le plan national et international, constitue une véritable révolution grâce au gain de temps qu’elle génère.

David Lisnard, maire de Cannes.

Les deux chiens ont été à "l'école" du bataillon des Marins Pompiers de Marseille. Formés à renifler des mouchoirs imbibés par la maladie, placés dans des pots, ils ont ainsi développé leur mémoire olfactive.

C'est la transpiration au niveau des mains, des pieds, des bras et de l'aine que se fait son travail... C'est sur ces zones que le chien se concentre.

Ludovic Fillocque responsable de la brigade cynophile

Cet entrainement a duré cinq jours. Ce dispositif est opérationnel depuis ce 5 juillet sur le Festival de Cannes.

Dispositif Anti-Covid
Dispositif Anti-Covid © Loïc Athenon FTV

L’odorat très développé des chiens permet d’identifier rapidement les possibles contaminateurs, de stopper la chaîne de propagation du virus. Pour le maire, on peut "ainsi favoriser le bon déroulement des activités événementielles donc économiques et sociales." 

Technique est plus efficace qu'un test PCR

La technique de dépistage du Covid-19 par des chiens a été lancée il y a près d'un an à l'école vétérinaire de Maisons-Alfort (Val-de-Marne). Plusieurs pays font déjà confiance au flair des chiens.

Il faut seulement 15 jours pour former un chien renifleur. Il pourrait y en avoir beaucoup cet été. "On peut avoir 1 000 chiens opérationnels très rapidement, n'importe quel chien peut le faire", assure le Pr Dominique Grandjean à Alfort. Des chiens sont actuellement en cours de formation en région parisienne, en Corse ou encore à Bordeaux en Gironde.

Déjà à Marseille, dans les Bouches-du-Rhône, des chiens reniflent les passagers qui descendent de bateau, notamment des ferries en provenance du Maroc

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
festival de cannes cinéma culture animaux nature