Ce lycée de Cannes veut lutter contre le harcèlement scolaire grâce à l'art et au hashtag #ArtSeulement

L'oeuvre de l'artiste Pleks sur un des murs du lycée. / © Maxime Bargibant
L'oeuvre de l'artiste Pleks sur un des murs du lycée. / © Maxime Bargibant

Jeudi 7 novembre c'est la journée nationale de lutte contre le harcèlement scolaire. A Cannes-la-Bocca, dans les Alpes-Maritimes, le lycée Alfred Hutinel utilise l'art urbain pour sensibiliser les élèves.

Par Véronique Varin avec Laurent Verdi

L'opération a été gardée secrète jusqu'au dernier moment. Dans la nuit de lundi à mardi, les murs et les vitres de ce lycée de Cannes ont été tagués et peints avec l'autorisation de l'académie et du personnel du lycée. 

Des œuvres d'art urbain réalisées par l'artiste Pleks, originaire de Vallauris dans les Alpes-Maritimes pour dénoncer le harcèlement scolaire. Il utilise une bombe de peinture pour provoquer des émotions et marquer les lycéens. 

"C'est un sujet violent et parfois il faut utiliser cette violence pour sensibiliser les jeunes. J'ai discuté avec des jeunes victimes qui sont venues me parler d'elles-mêmes.... c'est dur, ce sont des situations difficiles" raconte Pleks. 

"Quand on s'approche, on voit que c'est volontaire, que c'est bien fait" explique un lycéen. Un autre ajoute "tout le monde peut voir ça, c'est facile à comprendre et en plus ça touche beaucoup de lycéens".

 
Le mot-dièse #Artseulement sur les vitres du lycée. / © Maxime Bargibant
Le mot-dièse #Artseulement sur les vitres du lycée. / © Maxime Bargibant


Une préoccupation 


Au lycée professionnel Alfred Hutinel la majorité des élèves sont des garçons, un public sans doute moins exposé au harcèlement. Pour l'équipe mixte d'enseignants et de lycéens à l'origine du projet, il faut une vigilance permanente.

"Il faut en parler. Je ne dirai pas que c'est un fléau mais c'est une préoccupation. Il faut être attentif parce que c'est très diffus comme phénomène et on peut passer à côté même si on est sensibilisé" explique Estelle Briet, conseillère principale d'éducation lycée professionnel Hutinel.

Le reportage de Véronique Varin et Frédéric Tisseaux :
 

Les élèves sont invités à réagir avec les # ou mot-dièse #ArtSeulement sur les réseaux sociaux.
Un appel qui commence à être relayé :
 
Voir cette publication sur Instagram

#artseulement

Une publication partagée par bargimax (@max_bargibant) le

L'artiste s'était déjà fait connaitre à Antibes avec l'installation d'un ours polaire pour sensibiliser au réchauffement climatique.

 

A lire aussi

Sur le même sujet

Les + Lus