Coupe de France : l'Entente Sportive du Cannet Rocheville optimiste pour son "match du siècle" contre l'OM

Publié le Mis à jour le
Écrit par Gregory Bustori
Le froid et la brume n'ont pas empêché les joueurs de l'ESCR de s'entrainer après 19 heures.
Le froid et la brume n'ont pas empêché les joueurs de l'ESCR de s'entrainer après 19 heures. © Grégory Bustori / France Télévisions

Ce mercredi 15 décembre au soir, le froid et la brume n’ont pas entamé les ardeurs des joueurs de l’Entente Sportive du Cannet Rocheville lors du dernier entrainement ouvert au public avant le match contre l'Olympique de Marseille, ce dimanche 19 décembre, en 32e de finale de Coupe de France.

Dernier entrainement ouvert au public ce mercredi 15 décembre au stade Maillan, au pied de la Palestre, pour le club du Cannet Rocheville dans les Alpes-Maritimes. Ce sont surtout les journalistes qui ont fait le déplacement pour venir voir les petits poucets qui pourraient tomber face à l’ogre marseillais.

Même l’une des émissions historiques du paysage audiovisuel français a fait le déplacement.

L’entrainement des U14 s’achève à 19 heures pour faire place aux futurs adversaires de l’actuel deuxième de Ligue 1.

Le club amateur de National 3 évolue à cinq divisions de l’élite, mais ici, tous croient en leur chance, malgré les difficultés rencontrées pour trouver un stade pouvant accueillir la rencontre. Jean-Marie Pena, le co-président du club, regrette d'avoir eu à "s'expatrier" pour jouer ce match.

Initialement, c'est bien sur la pelouse homologuée cannetane que la rencontre aurait dû se dérouler. 

durée de la vidéo : 53sec
Interview de Jean-Marie Pena ©Grégory Bustori / France Télévisions

Le "Petit Poucet" de la compétition 

Pas de quoi entamer l'ambition du club azuréen qui jouera dimanche, au stade Vélodrome après le déjeuner.

C'est bien un sacré plat de résistance pour l’effectif de l’Entente Sportive du Cannet Rocheville, jamais habitué à ce type de confrontation.

"On va quand même jouer notre va-tout et on est motivés pour faire un bon match" assure Jean-Marie Pena.

durée de la vidéo : 20sec
Interview de Jean-Marie Pena ©Grégory Bustori / France Télévisions

Un capitaine optimiste

Anthony Catalyud portera le brassard face à l'OM, c'est lui le capitaine de l'effectif.

A 31 ans, ce croupier de casino, qui travaille la nuit, débute une nouvelle fois sa journée par un entrainement, à 19 heures, avant de prendre son service plus tard dans la soirée. Pas de fatigue en vue pour celui qui s'est exprimé en direct devant les caméras de France 3 Côte d'Azur, mais plutôt une énergie positive qui se dégage d'une météo frileuse en cette mi-décembre : "on est surtout excités de jouer ce match là au stade Vélodrome, dans un stade mythique".

On va jouer notre match à fond, à eux d'être bons pour nous battre.

Anthony Catalyud, capitaine de l'ESCR

Pour ces joueurs amateurs, la dernière ligne droite est déjà bien enclenchée avant leur "match du siècle", comme tous aiment à le dire. Ce jeudi 16 décembre et samedi 18 décembre, deux derniers entrainements à huis-clos seront les ultimes préparations de tout un groupe.

Samedi, il prendra l'A8, dans l'après-midi, pour rejoindre la cité phocéenne. 

L'Entente Sportive du Cannet-Rocheville affrontera l'Olympique de Marseille sur sa pelouse, en compagnie de 2500 cannetans pour lesquels des bus ont été affrétés par la mairie du Cannet. Et ce gratuitement.

Un soutien qui sera bien indispensable pour rejoindre les 16e de finale de la plus ancienne compétition du football français.

En direct sur France 3

Cette affiche des 32èmes de finale sera à suivre sur France 3 !

Fabien Lévêque et Eric Roy seront aux commentaires de cette rencontre, accompagnés de Michel Aliaga pour les interventions en bord de terrain. 

ES Cannet-Rocheville / Olympique de Marseille c'est dimanche 19 décembre à partir de 13.30 en direct sur France 3.

En partenariat avec France 3 France Bleu et Make.org

Participez à la consultation citoyenne sur la présidentielle 2022

Faites-vous entendre ! France 3 Régions s'associe à la consultation Ma France 2022, initiée par France Bleu sur la plateforme Make.org. Le but ? Vous permettre de peser dans le débat démocratique en mettant vos idées les plus plébiscitées au centre de la campagne présidentielle.