Depuis le Festival de Cannes 2023, la liste des prix s'allonge pour "Anatomie d'une chute" ; il vient de remporter deux Golden Globe

Plus sur le thème :

Le film français "Anatomie d'une chute" a remporté dimanche le Golden Globe du meilleur film en langue étrangère, après avoir raflé celui du meilleur scénario un peu plus tôt. le film primé au festival de Cannes 2023 ne cesse de remporter depuis des prix.

Déjà récompensée par la Palme d'or à Cannes, sa réalisatrice Justine Triet a accepté son nouveau prix avec émotion. Ce film, qui raconte la dégringolade d'un couple où la femme est accusée du meurtre de son mari, "traite de la vérité et de l'impossibilité de la cerner", a-t-elle expliqué.

"Barbie" a ainsi été devancée pour le prix du meilleur scénario par le film français "Anatomie d'une Chute", qui a doublé la mise en raflant le titre de meilleur film en langue étrangère.

C'est un peu irréel, quand j'ai entendu les autres noms... Je suis très émue et touchée de cet accueil...

Justine Triet à l'issue de la cérémonie

FTV

durée de la vidéo : 00h00mn21s
La réalisatrice française Justine Triet a décroché le prix du meilleur film en langue étrangère, ainsi que celui du meilleur scénario. ©FTV

"On est très heureux". Invités de franceinfo ce lundi 8 janvier, Marie-Ange Luciani et David Thion, producteurs du film, ne cachet pas leur joie. 

"On peut dire qu'on était outsider, parce qu'on était quand même entouré de grands noms et de films qui ont excessivement bien marché", à l'image de Barbie et Oppenheimer. Marie-Ange Luciani, elle, se souviendra longtemps de cette soirée à Los Angeles : "C'est un dîner où on est placés à table. Près de nous, on avait Meryl Streep et Leonardo DiCaprio de l'autre côté. Tout ça est assez dingo."

De quoi confirmer l'attrait universel de la dernière Palme d'Or cannoise.

Emue, sa réalisatrice Justine Triet a raconté sa surprise de voir son long-métrage, qui raconte le procès d'une écrivaine accusée du meurtre de son mari et dissèque la dégringolade de leur couple, tant apprécié.

Pendant l'écriture avec mon compagnon Arthur Harari, nous n'arrêtions pas de nous dire que nous nous amusions beaucoup, mais que personne n'irait voir ce film

La réalisatrice Justine Triet.

AFP

Selon elle, le long-métrage "traite de la vérité et de l'impossibilité de la cerner."

Des prix, des prix, des prix

Depuis sa récompense cannoise, le film ne cesse de recevoir des prix.

  • Festival de Cannes 2023 : Palme d'or et ne pas oublier la Palme Dog pour Snoop, le chien du film !
  • Festival du film de Sydney 2023 : Prix du public GIO du meilleur long métrage narratif international
  • Brussels International Film Festival 2023 : Prix du public de la Compétition Internationale
  • Gotham Independent Film Awards 2023 : meilleur scénario et meilleur film international
  • New York Film Critics Circle 2023 : meilleur film en langue étrangère
  • British Independent Film Awards 2023 : meilleur film international
  • National Board of Review Awards 2023 : meilleur film international
  • Prix du cinéma européen 2023 : meilleur film, meilleure réalisation, meilleur scénariste, meilleure actrice (pour Sandra Hüller), meilleur monteur

Mais pas d'Oscar... Ou presque ? 


Ce double succès risque de susciter des regrets en France, car "Anatomie d'une Chute" ne pourra pas prétendre à l'Oscar du meilleur film international.

Il a été snobé pour représenter l'Hexagone au profit de la "Passion de Dodin Bouffant", une romance historique entre deux gastronomes.

"Qu'est ce qu'ils sont cons !", avait lancé la productrice "d'Anatomie d'une chute" après ce choix fait par une commission indépendante de professionnels, réunis par le Centre national de la cinématographie. 
Mais rien n'en pêchera le 11 mars prochain de se voir couronner d'un Oscar pour celui de la meilleure actrice ? Du meilleur scénario original ? Les nommés seront annoncés le 23 janvier prochain.