#Balancetonbar : 2 établissements de Cannes portent plainte pour diffamation

Publié le Mis à jour le
Écrit par Gregory Bustori
Le compte Instagram "Balance ton bar Cannes" met en cause plusieurs établissements bien connus des habitants de la ville.
Le compte Instagram "Balance ton bar Cannes" met en cause plusieurs établissements bien connus des habitants de la ville. © Instagram

Les deux propriétaires du Barrel Pub et du Posto Pubblico ont porté plainte ce vendredi, pour diffamation, à l'encontre du compte Instagram relayant le mouvement #Balancetonbar à Nice et Cannes.

Ce vendredi 19 novembre, les gérants de deux établissements de nuit du Carré d'or, à Cannes, ont déposé plainte au commissariat central pour diffamation. 

José Jumeaux, le gérant du Posto Pubblico depuis 6 ans, a été le premier à se rendre dans les locaux des forces de l'ordre pour effectuer cette démarche ce matin. Son collègue gérant du Barrel Pub, Franck Braizat, lui a emboîté le pas un peu plus tard dans la journée pour ressortir du commissariat vers 16 heures. Le premier est le président de l'association des commerçants du Carré d'or, le second en est le vice-président.

Tous deux ont porté plainte pour diffamation à l'encontre du compte Instagram, "#Balancetonbar ", dédié aux sites cannois et niçois.

Les deux propriétaires indiquent n'avoir eu aucune remontée des violences ou agressions sexuelles présumées publiées sur le compte Instagram. Ils indiquent être présents au quotidien dans leurs établissements et mettre tout en oeuvre pour sécuriser surtout leur clientèle féminine. La police de Cannes n'a pas non plus enregistré de dépôt de plainte relatif à de tels faits. 

#Balancetonbar débarque sur la Côte d'Azur

Le compte a publié son premier post le 7 novembre, le premier témoignage mis en ligne remonte au 12 novembre. La publication fait état d'agressions sexuelles présumées au cours d'une soirée dans l'un des établissements cité plus hauts, sur fond de verres remplis d'une drogue ou d'une substance, à l'insu de clientes. 

Ce 19 novembre, neuf témoignages anonymes ont été publiés sur ce compte pour le secteur Cannes-Juan-les-Pins qui citent nommément six bars ou boites de nuit azuréennes. Un peu plus de 2000 abonnements à cette page sont notifiés ce vendredi soir. L'administratrice du compte, que nous avons tenté de joindre dans la journée, n'a pour le moment, pas répondu à nos sollicitations.

Pour laisser en ligne un témoignage anonyme, il suffit de se rendre sur www.balancetonbar.com :

Des couvre-verres et un nom de code

En réponse à ces publications, les deux patrons cannois ont passé commande de couvre-verres pour éviter à toute boisson de se voir potentiellement saupoudrée de GHB ou de tout autre substance chimique non désirée. 

Au Barrel Pub, une initiative qui répond au nom de code "Angela" a été mise en place par l'équipe du bar. 

Les femmes qui se sentent en insécurité, ou les témoins d'une situation anormale, lors d'une soirée, peuvent se signifier au bar et demander à parler à Angela, un nom de code. Une idée déjà développée en Belgique, où le mouvement "#Balance ton bar" a vu le jour. C'est le DJ du Barrel Pub, de nationalité belge, qui a importé dans l'établissement cannois ce mot clé synonyme de sécurité. 

En partenariat avec France 3 France Bleu et Make.org

Participez à la consultation citoyenne sur la présidentielle 2022

Faites-vous entendre ! France 3 Régions s'associe à la consultation Ma France 2022, initiée par France Bleu sur la plateforme Make.org. Le but ? Vous permettre de peser dans le débat démocratique en mettant vos idées les plus plébiscitées au centre de la campagne présidentielle.