Tous les massifs forestiers du Var interdits au public ce dimanche

Les préfectures des Alpes-Maritimes et le Var interdisent l'accès à certains massifs azuréens en ce premier week-end d'août. Le risque incendie est jugé très sévère dans certaines zones, accentué par la sécheresse et les vents. Ce dimanche 6 août, l'accès aux 9 massifs forestiers du Var est interdit.

Les préfets azuréens appellent à la vigilance en ce premier week-end d'août. En cause, le risque important d'incendies qui menacent les zones boisées des deux départements azuréens.

Dans les Alpes-Maritimes, la préfecture a décidé d'interdire l'accès et tous travaux dans les massifs de l'Estérel et du Tanneron pour ce dimanche 6 août. 

Ces deux zones fortement boisées sont proches du Var. Un département a totalement prohibé l'accès aux massifs ce dimanche. 

Rafales flirtant avec les 80 ou 90 km/h

Les autorités de l'Etat ont emboité le pas de Météo France qui ont placé le Var et les Bouches-du-Rhône en risque "très élevé". Une classification rouge en ce qui concerne le danger potentiel de déclenchement de feux de forêts.

"Cela s'explique par des températures proches de 30 °C, un vent qui se renforcera, une humidité de l'air basse et une sécheresse persistante" explique le service officiel de météorologie.

Des rafales pouvant atteindre une vitesse de 100 km/h par endroits sont redoutées, notamment pour le Var, portée par des épisodes de Mistral et de Tramontane. Le golfe de Saint-Tropez y sera particulièrement exposé ce week-end de chassé-croisé. 

Ces vents sont annoncés jusqu'à ce lundi dans la nuit :

Vigilance pour les structures de loisirs

Quelques jours après la mort d'un père de famille, qui se trouvait avec son enfant dans une structure gonflable qui s'est envolée à cause de fortes rafales, le dimanche 30 juillet au Wonderland Waterpark, sur la commune de Saint-Maximin-la-Sainte-Baume, la préfecture du Var rappelle aussi les précautions d'usage quant à l'utilisation de certaines structures de loisirs.

Le vent "fragilise aussi la résistance des structures temporaires (chapiteaux extérieurs, tentes ou structures légères). Le préfet appelle chacun à la vigilance, les collectivités et les organisateurs de spectacles pyrotechniques, de feux d’artifices, mais aussi d’évènements et de manifestations festives en extérieur ou dans des installations temporaires."

"Il invite les organisateurs à prendre toutes les dispositions nécessaires, voire à reporter ces événements festifs si la sécurité du public n’est pas pleinement assurée" explique la préfecture varoise.