Festival de Cannes : quand en mai 68 tout s'est arrêté...

Des manifestants brandissant des pancartes demandant la "libération de la Grèce de l'emprise des colonels", pénètrent le 22 mai 1968 dans le Palais des Festivals à Cannes, lors de la projection du film "Z" de Costa Gravas. / © AFP PHOTO
Des manifestants brandissant des pancartes demandant la "libération de la Grèce de l'emprise des colonels", pénètrent le 22 mai 1968 dans le Palais des Festivals à Cannes, lors de la projection du film "Z" de Costa Gravas. / © AFP PHOTO

Il sera là. Jean-Luc Godard, avec son "Livre d'images", cinquante ans après le Festival de mai 68, qu'il avait contribué à interrompre définitivement est cette année en compétition. Retour sur une page d'histoire.

Par Anne Le Hars

Le festival de Cannes 1968 sera une manifestation sans palmarès, le premier festival inachevé.

> Reportage dans le bureau du délégué général Robert Favre le Bret, quelques jours avant l'ouverture du 21ème Festival :

La fièvre contestataire touche le Festival de Cannes, en mai 68 comme l'ensemble de la France.
Jean-Luc Godard, Roman Polanski, François Truffaut et Louis Malle mènent des débats passionnés, enfermés dans le Palais des Festivals, pour répondre à la question : faut-il arrêter le festival ?

>> Retour sur cette page d'histoire avec Hugues Nicolas :
Un autre document muet montrant un sit-in devant le Palais des Festivals en mai 68, des banderoles, des discussions animées dans une salle de projection avec François Truffaut, Claude Lelouch et Louis Malle :


A lire aussi

Sur le même sujet

Cannes sur culturebox

toute l'actu cinéma

Les + Lus