• SOCIÉTÉ
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SPORT
  • FAITS DIVERS
  • CULTURE

Kevin poignardé à Cannes : un Niçois mis en examen pour assassinat

Plus de 400 personnes ont prévu de participer à la marche blanche organisée ce samedi après-midi. / © Capture Facebook
Plus de 400 personnes ont prévu de participer à la marche blanche organisée ce samedi après-midi. / © Capture Facebook

L’auteur présumé du coup de couteau qui a mortellement blessé un jeune Cannois samedi 27 octobre devant le Palais des Festivals a été placé en détention provisoire.

Par Michel Bernouin

Une semaine après la mort de Kevin Ribal, un jeune Cannois de 23 ans, un suspect vient de passer sa première nuit en détention provisoire. A l’issue de 48 heures de garde à vue, ce Niçois de 26 ans a été mis en examen pour assassinat par un juge d’instruction de Grasse, ce vendredi soir. Connu de la justice pour des faits de vol avec violence, il a séjourné en prison récemment précise le parquet de Grasse, joint ce samedi par France 3 Côte d'Azur.
 

Le crime pourrait avoir été prémédité


La qualification retenue par le juge d’instruction – assassinat – correspond à celle d’un meurtre avec préméditation, même si cette dernière n’était peut-être antérieure que de quelques minutes aux faits tragiques. L’enquête, en cours, doit le déterminer. Pour l’heure, on sait simplement que la victime a reçu au moins un coup de couteau le 27 octobre dernier devant le Palais des Festivals de Cannes, alors qu’il sortait de boite de nuit. Grièvement blessé, il est décédé quelques heures plus tard à l’hôpital.

Une marche blanche pour rendre hommage à Kevin est prévue ce samedi à 16 heures, à Cannes, au départ du quai Laubeuf. "Nous longerons le quai Saint-Pierre, la Pantiero pour se diriger vers le Palais ou nous déposerons bougies et fleurs en sa mémoire. Soyez tous en blanc." Plus de 400 personnes ont prévu d'y participer.
 


 

Sur le même sujet

Les évacués de la rue d'Aubagne

Les + Lus