Que deviennent l'affiche du Festival de Cannes et le tapis rouge après la fête du cinéma ?

Depuis quelques années, le Festival de Cannes s'est engagé dans une démarche environnementale pour réduire la pollution liée à l'organisation de cet événement. Une association marseillaise transforme ces déchets, les valorise pour qu'ils aient une deuxième vie.

Clap de fin à Cannes, on a remballé la robe à paillettes, rangé les stilettos : ils pourront resservir l'année prochaine. Mais pour le festival, c'est plus compliqué et surtout plus lourd !  Chaque année, cet événement mondial produit jusqu'à 1.200 tonnes de déchets en 15 jours. Une pollution que le festival essaye de diminuer chaque année.

L'affiche du 77ᵉ festival qui représente le film de Kurosawa avait été déployée le 12 mai dernier sur la façade du palais.

Ce mercredi 29 mai, elle a été retirée. Mais que devient-elle ? Et les dizaines de rouleaux de tapis rouge ? 

Depuis plusieurs années, le Festival de Cannes s'est engagé dans une démarche d'économie (on change moins souvent le tapis rouge, 59% du volume habituel du tapis est ainsi économisé) et de réemploi, avec l’aide de La Réserve des arts. C'est une association fondée à Paris pour recycler les restes de décors de cinéma, de théâtre ou de défilés afin de les proposer à prix cassés aux créateurs. Une caverne d'Ali baba qui a décliné son concept à Marseille depuis 2020. 

Profiter à d'autres personnes

"L'upcycling" ou recyclage à forte valeur ajoutée, c'est une façon d'éviter la case poubelle en favorisant l'économie circulaire. En clair, ça peut profiter à d'autres personnes.   

Paul Gomez, l'un des membres de la Réserve des arts, était présent à Cannes lors du début de démontage ce mardi 28 mai : "C'est la 4ᵉ année que l'on fait Cannes. C'est nous qui organisons le transport. On aide au chargement."

Près de deux tonnes de matériaux divers sont bien arrivées dans l'entrepôt marseillais de cette ressourcerie artistique qui bénéficie de nouveaux locaux. 

Paul Gomez explique : "l'idée c'est de rendre le tapis rouge propre pour qu'il soit réutilisé par des professionnels du cinéma." Il remarque que "les derniers rouleaux de l'année dernière ont été écoulés il y a deux semaines. Là, on a du réassort."

Et il y a du travail ! L'affiche pèse 400 kilos, le tapis 1500 kilos... Le festival chiffre l'ensemble des matériaux récupérés à 7,2 tonnes. 

Des matériaux qui resservent 

Quatre personnes sont spécialement embauchées pendant plusieurs semaines. Des "valoristes", comme on les appelle, vont remettre le tapis rouge en état : il faut aspirer les cheveux, éliminer les trous dans le tapis. D'autres vont découper les bâches en plastique de 40 mètres de long qui ornaient le fronton du palais.

Plus fastidieux : enlever les agrafes sur les tasseaux de bois, l'ancienne structure du Cinéma de la Plage. Ils pourront resservir pour d'autres décors, d'autres projets artistiques à prix cassés.

Cette année, l'association récupère aussi les tissus des stands. Tout ce travail de valorisation se fera à l'extérieur de l'entrepôt. Ainsi valorisés, ces vestiges cannois peuvent servir à "plein de choses". 

  • sacs à main réalisés lors d'une résidence d'artistes
  • objets divers, de création
  • l'école de cinéma Kourtrajmé a fait sa remise de diplômes avec le tapis rouge de Cannes
  • scénographie, décors

L'année dernière, une association de Cannes la Bocca avait récupéré toutes les affiches pour les transformer en sacs cabas, pochettes à maquillage, petits paniers ou encore tabliers. L'atelier de couture employait des personnes en réinsertion professionnelle.

Une façon de rendre le tapis rouge, et tous les symboles du Festival de Cannes, un peu plus verts.

Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité