• L'actu en vidéos
  • SOCIÉTÉ
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SPORT
  • FAITS DIVERS

Ramadan : ce lundi débute une période de jeûne et de fête pour les musulmans

Dès le premier jour du ramadan, les musulmans font leurs achats. En effet, ils vont cuisiner plus, lors de la rupture du jeûne, au coucher du soleil. Ici, une boucherie-alimentation à Cannes, le lundi 6 mai. / © Frédéric Tisseaux / France 3
Dès le premier jour du ramadan, les musulmans font leurs achats. En effet, ils vont cuisiner plus, lors de la rupture du jeûne, au coucher du soleil. Ici, une boucherie-alimentation à Cannes, le lundi 6 mai. / © Frédéric Tisseaux / France 3

Le ramadan débute ce lundi 6 mai. Les croyants sont invités à jeûner de l'aube au coucher du soleil -de 5h00 à 20h40, pour être précis. Jeûner en journée, cela signifie dîner de façon conviviale le soir. Les musulmans font donc beaucoup de cuisine et d'achats.

Par Laurence Collet

A la Boucherie de l'Orient de Cannes, c'est l'heure des courses. Les clients se bousculent pour acheter viandes et pâtisseries traditionnelles. Car dès ce lundi soir, la rupture du jeûne va déclencher des repas de famille plus riches et plus conviviaux qu'à l'accoutumée. "Le soir, on a les yeux plus gros que le ventre", explique Sofiane Abdallah, boucher.
Les pâtisseries font partie des mets délicats que les pratiquants du jeûne dégustent le soir, après le coucher du soleil, souvent en famille. Le Ramadan impose un jeûne de plus de 15 heures chaque jour, en 2019. / © Frédéric Tisseaux / France 3
Les pâtisseries font partie des mets délicats que les pratiquants du jeûne dégustent le soir, après le coucher du soleil, souvent en famille. Le Ramadan impose un jeûne de plus de 15 heures chaque jour, en 2019. / © Frédéric Tisseaux / France 3
Les premiers jours, tenir sans manger de 5h à 20h40, c'est un peu difficile. Un client, Abdelmadgid, explique sa méthode, pour le moins originale, qui lui permet de passer une journée agréable durant le ramadan. "Vers 3h30 du matin, moi je mange du couscous", explique-t-il.
La date de fin du ramadan n'est pas encore fixée. Mais ce sera au plus tard le 4 juin.
Les achats sont nombreux pour tous ceux qui pratiquent le ramadan, période durant laquelle jeûne et repas conviviaux se côtoient

 

Le Ramadan en France

"Le premier jour du mois sacré du ramadan (...) est fixé pour lundi 6 mai", a déclaré Ahmet Ogras, président du Conseil français du culte musulman, l'instance représentative de l'islam auprès des pouvoirs publics, à la grande mosquée de Paris, en présence de grandes fédérations musulmanes ou de représentants de mosquées.

Des dates fixées avec l'observation lunaire

Comme le croissant de la nouvelle lune n'était pas visible samedi, le ramadan débutera lundi, selon le CFCM, qui a fait sienne l'observation lunaire privilégiée
par une majorité de fidèles.
Ahmet Ogras a demandé, lors de cette "nuit du doute" (de fixation de la date), de penser, lors de ce mois qui s'annonce, aux Français de confession musulmane "qui n'ont pas les moyens de faire la rupture du jeûne", aux "femmes isolées", "aux enfants qui vont passer" des épreuves du baccalauréat ou des concours.

Environ cinq millions de musulmans en France

La France compte entre cinq et six millions de musulmans pratiquants et non-pratiquants, selon les dernières études sur le sujet (Pew Research Center, institut Montaigne, Insee, Ined), ce qui fait de l'islam la deuxième religion du pays. Et fait de la communauté musulmane française la première communauté musulmane en Europe.
Il y a 2.500 mosquées et salles de prière sur le sol français.
Durant le ramadan, un des piliers de l'islam, les croyants sont invités à s'abstenir de boire, de manger et d'avoir des relations sexuelles, de l'aube - dès que l'on peut "distinguer un fil blanc d'un fil noir" dit le Coran - jusqu'au coucher du soleil.

Une célébration conviviale et religieuse

La dimension sociale, conviviale voire festive est très importante après l'"iftar", repas quotidien de rupture du jeûne.
Le ramadan s'achève par l'Aïd el-Fitr, la "fête de la rupture du jeûne", qui devra aussi être fixée par une "nuit du doute" début juin.
 

Sur le même sujet

Label Tourisme et Handicap, état des lieux.

Les + Lus