Un nouveau cinéma multiplexe le Cineum voit le jour à Cannes la Bocca pour le Festival

Les 12 salles doivent ouvrir au public pour le Festival de Cannes à partir du 3 juillet. La capacité de ce multiplexe est de 2.450 places. L'une d'elles comprend un écran géant de 24 mètres. Les festivaliers devront prendre des navettes pour aller dans ce batiment signé Rudy Riciotti.

Cannes (Alpes-Maritimes) : Les travaux avaient commencé en février 2019, le chantier est presque totalement achevé : le complexe de cinéma accueillera 12 salles.
Cannes (Alpes-Maritimes) : Les travaux avaient commencé en février 2019, le chantier est presque totalement achevé : le complexe de cinéma accueillera 12 salles. © Sébastien Lemaire - FTV

Retrouver le plaisir des salles obscures... c'est possible ! Et pourquoi pas assister à des projections du Festival de Cannes, sur écran géant, dans des fauteuils bien moelleux  ?

C'est le pari fait pour l'ouverture de ce vaste complexe de 12 salles attendu depuis un an, mais retardé à cause du Covid. La pose de la première pierre avait eu lieu le 21 février 2019, juste avant la crise sanitaire.

Le cinéma est situé avenue Francis Tonner, dans le quartier de la Bocca à Cannes (Alpes-Maritimes); 

L'annonce a été faite jeudi 3 juin à Paris lors de la traditionnelle conférence de presse du Festival de Cannes qui donne toute la programmation des films en compétition. 

Le Cineum, le nouveau multiplexe sera inauguré pour le Festival de Cannes. Il est à la Bocca, il y a 12 salles. C’est l’architecte du MuCem à Marseille qui a construit ce cinéma avec l’exploitant cannois Philippe Borys-Combret. C’est un lieu absolument magnifique… et nous l’ouvrirons avec le Festival. Il faut 15 minutes pour y aller. On peut imaginer que les gens passeront la journée là-bas ; puis ils reviendront dîner en ville. 

Thierry Frémaux, délégué général du Festival.

Avec en plus un vrai choix architectural. Le bâtiment, signé Rudy Riciotti, présente de multiples facettes en béton. 

Un cinéma futuriste, inspiré de l'art cubiste pour les uns, un Rubik's cube en forme d'étoile pour les autres ou une géode déconstruite... 

Projecteurs laser de haute qualité

Doter Cannes, ville du cinéma mondialement connue, de nouvelles salles modernes ? Un rêve devenu réalité.

L'idée avait germé il y a longtemps, c'était devenu un véritable serpent de mer évoqué depuis près de 15 ans, sans cesse modifié et ajourné. 

Sur les trois candidatures reçues par la municipalité cannoise en 2015, c'est celle proposée par les propriétaires des Arcades et de l'Olympia, deux cinémas du centre-ville, qui a finalement été retenue.

Programme de fin de chantier

Le multiplexe compte 2.450 fauteuils. Les 12 salles sont équipées des technologies de pointe et sont dotées de projecteurs laser de haute qualité. A l'étage, des terrasses accueillant des espaces de restauration sont recouvertes d'un maillage en béton haute performance.

L'une d'elles possèdera même le plus grand écran de la Côte d'Azur, plus de 24 mètres, "l'équivalent d'un terrain de tennis", selon Philippe Borys-Combret.

Le programme de fin de chantier est connu : "Le 15 juin, la ville refait les trottoirs, ça devrait prendre 3 à 4 jours. Des arbres vont être plantés. Les 12 salles sont quasiment terminées",  affirme Philippe Borys-Combret, porteur du projet. 

Coût de cette opération : 33 millions d'euros. Car il s'agit d'un vaste complexe : restaurants, salle d'exposition d'art digital. 

Cannes (Alpes-Maritimes) : les abords extérieurs du Cineum sont encore en chantier, à un mois du Festival de Cannes.
Cannes (Alpes-Maritimes) : les abords extérieurs du Cineum sont encore en chantier, à un mois du Festival de Cannes. © Sébastien Lemaire - FTV

En avant-première

Le complexe prend place au sein du technopôle créatif de la Bastide rouge : des entreprises, des équipements pour la création de contenus audiovisuels et un campus universitaire avec de nouvelles formations autour du son et de l'image. 

Acteurs, journalistes, producteurs de films, programmateurs, attachés de presse, étudiants en cinéma... 

Les professionnels du grand écran pourront tester en avant-première cette nouvelle infrastructure qui profitera aussi aux Cannois.

 

 

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
cinéma culture festival de cannes société économie