VIDEO. Deux plongeurs amateurs rencontrent un dauphin à vingt mètres de profondeur, près des îles de Lérins

Il arrive d'apercevoir des dauphins depuis un bateau, sur la Méditerranée. Mais nager, danser avec l'un d'entre eux, en pleine plongée relève de l'extraordinaire. Bruno Piguet a immortalisé ce moment en vidéo.

Une rencontre pour le moins inoubliable. Mardi 16 août 2022, comme deux à trois fois par semaine, Bruno Piguet part plonger, équipé d'une bouteille. Mise à l'eau : peu avant huit heures "pour rencontrer le moins de trafic possible parce qu'on allait sur un site très fréquenté et exposé". Les conditions n'étant pas bonnes, ils décident de changer de site, "un peu plus à l'abri". Excellente décision. Ils sont alors près des îles de Lérins. 

Sur le chemin de la remontée, à la fin de la plongée donc, aux alentours de huit heures trente, "le plongeur qui était avec moi me montre quelque chose vers le haut" raconte le plongeur amateur. Et de reprendre : "je me suis retourné, j’ai levé les yeux, à contre-jour, je ne voyais pas très bien. J’ai vu une forme et j’ai déclenché directement mon appareil photo pour capturer une vidéo de l'instant".

Assez vite, j’ai compris que c’était un dauphin. C’est une rencontre qui se fait en Polynésie par exemple, mais en méditerranée, c’est très rare. Je n'avais jamais vu ça en pleine plongée.

Bruno Piguet, amateur de plongée

Un bon réflexe, qui permet ces images : 

Rencontre entre un dauphin et un plongeur, immortalisée par un second plongeur, au large des îles de Lérins. ©Bruno Piguet de Fisheyeproduction

"C'était dingue !"

Bruno Piguet n'en revient pas. "C'était un grand dauphin Tursiops truncatus" précise celui qui travaille au musée océanographique de Monaco en tant que technicien aquariologiste. "Des interactions comme ça arrivent très rarement" rapporte le plongeur (niveau 3). "Cette fois, je plongeais en recycleur ce qui permet de ne pas faire de bulle, d'avoir plus d'autonomie et de faire moins de bruit" détaille-t-il. Un contexte peut-être favorable à cette rencontre. 

C’est dingue de voir l’animal qui vient, qui nous fonce dessus littéralement. C’était tellement fou que je l’ai vu presque qu’à travers l’appareil photo. Je me suis concentré sur les images pour faire quelque chose de bien de cette rencontre. Puis j’ai levé la tête quand il est parti. Il a rejoint un autre dauphin qu’on n'avait pas vu et ils sont partis tous les deux dans le bleu de la mer.

Bruno Piguet, amateur de plongée

Le binôme de plongée ressort ensuite de l'eau, "pendant un moment, on se demandait si c’était vrai" explique Bruno Piguet. Et de conclure : "c'était tellement intense qu'il vienne comme ça, et qu'il nous tourne autour en plus, il dansait !" Qui l'aurait cru sans ces images ?

Voilà deux heureux chanceux et une rencontre immortalisée, pour le plaisir des moins chanceux.