• SOCIÉTÉ
  • POLITIQUE
  • ECONOMIE
  • SPORT
  • FAITS DIVERS
  • CULTURE

Carburants : Renaud Muselier mise sur le bioéthanol

Le bioéthanol est symbolisé par ce pistolet bleu dans les stations services. / © Pierre Vaireaux / France 3 Côte d'Azur
Le bioéthanol est symbolisé par ce pistolet bleu dans les stations services. / © Pierre Vaireaux / France 3 Côte d'Azur

Dans le contexte de la crise des carburants, le président de la région Sud-PACA, Renaud Muselier, a annoncé jeudi sa volonté d'accompagner la conversion des véhicules vers le carburant bioéthanol. Un carburant moins cher, et plus écologique mais qui reste toujours controversé.

Par Laurent Verdi avec June Raclet

Pour passer au bioéthnaol, il faut d'abord se rendre chez un garagiste. Quelques branchements et quelques clics, et le kit de conversion est monté. 

«  C'est pour que la voiture injecte plus d'éthanol et puisse avoir une combustion normale et donc un fonctionnement normal », explique Christophe Algarra, garagiste.
 

Un prix moins élevé

 
L'argument qui séduit les automobilistes, c'est le prix du E85 à la pompe : moins de 70 centimes le litre dans certaines stations-service.  Pour Nicolas Colinet, un automobiliste convaincu par ce carburant, « sur un plein au sans-plomb vous êtes à 75€  au bioéthanol c'est 34€ quasiment la moitié du prix ».

Le problème, c'est le manque de stations-service qui proposent du E85. Il existe une application qui permet de les trouver. Cela représente une station sur dix, ce qui est quand très peu.

Comment fonctionne le bioéthanol ? Explications dans ce reportage :

 
 

Des betteraves dans le moteur


Le bioéthanol est fabriqué à partir de betteraves et de céréales, il rejette 6% de CO2 en moins que le Sans Plomb. Mais pour les associations écologistes, c'est une fausse bonne idée comme l'explique Dany Mater, de l'association Green 06 : « ça amène à la monoculture tout ça c'est catastrophique pour les sols et l'utilisations massive d'engrais et cela pourrait priver les cultivateurs de leurs cultures vivrières ».

En France, le carburant E85 commence à peine à se démocratiser. Mais sur d'autres continents, comme en Amérique du Sud, cela fait plus de 20 ans que l'on roule au bioéthanol. 

Sur le même sujet

Les évacués de la rue d'Aubagne

Les + Lus