Cet article date de plus de 3 ans

Un collectif lance une pétition contre le "massacre" de la forêt de Carros dans les Alpes-Maritimes

En juillet 2017, la forêt de Carros était au coeur d'un incendie destructeur. Dans une pétition, le Collectif Forêt Carros demande à la mairie de laisser la nature reprendre ses droits. Une démarche incomprise par le maire, Charles Scibetta. 
"Halte au massacre de notre forêt". C'est le nom d'une pétition publiée sur le site change.org par le Collectif Forêt Carros.

Adressé à la mairie, ce texte demande l'arrêt de l'abattage des arbres et la création d'un projet de forêt durable. Les signataires de cette pétition craignent également que certaines zones, autrefois boisées, soient transformées en zones constructibles.

La forêt de Carros a connu en juillet dernier un incendie gigantesque, qui a détruit plus d'une centaine d'hectares de surface. 


La mairie se défend


Contacté par France 3 Côte d'Azur, le maire Charles Scibetta se défend de vouloir détruire la forêt de Carros. "Sur conseil de l'Office National des Forêts, nous abattons les arbres morts ou léchés par les flammes qui représentent un danger pour les riverains", se justifie-t-il.

L'élu s'est dit très "surpris" par ces accusations. "Nous réalisons actuellement des études de sol pour recréer de nouveaux espaces boisés. En fonction des secteurs, nous voulons replanter des chênes ou encore de la vigne", explique-t-il.

Ce projet, qu'il qualifie de "novateur", doit pouvoir servir de coupe-feu en cas de prochain incendie. Charles Scibetta ajoute qu'il n'a "aucune intention d'ouvrir les secteurs brûlés par l'incendie à l'urbanisation".


Poursuivre votre lecture sur ces sujets
forêt nature sorties et loisirs incendie faits divers