Comment les assureurs estiment la valeur de votre voiture sinistrée?

Alors que des milliers de voitures sont déclarées bonnes pour la casse après avoir été inondées lors des intempéries, les experts des assurances et les particuliers ont parfois bien du mal à s'entendre sur le prix du remboursement par l'assurance. Comment est-il estimé?

Des milliers de véhicules ont été réduits à l'état d'épave le 3 octobre dernier. Aujourd'hui, leurs propriétaires cherchent à faire jouer l'assurance. Le remboursement se fait sur la base de la valeur du véhicule sur le marché, et pas simplement sur sa valeur à la cotation de l'Argus. 

Définir le kilométrage

Définir le prix du marché, c'est le rôle de l'expert en assurance. Il commence par un contrôle de l'état général du véhicule : immatriculation, année du modèle, équipements optionnels et kilométrage sont passés au crible. Dans la cas des voitures inondées, le kilométrage est très difficile a définir. Le compteur étant souvent endommagé. L'expert doit alors trouver éventuellement une étiquette collée lors de la dernière vidange. L'évaluation peut aussi être faite avec un kilométrage approximatif. 

Une estimation ajustée au prix du marché de l'occasion

L'expert établit ensuite un bilan technique et une première estimation, qui sera ajustée par rapport à la valeur de la voiture sur marché (l'équivalent du "prix du marché" pour l'immobilier), souvent fixée en fonction de l'offre et de la demande sur les sites internet. 
Si l'assuré n'est pas d'accord avec cette valeur de remplacement, il peut apporter une pièce nouvelle au dossier ou demander une contre-expertise.
Reportage de C. Chaillan, D. Beaumont, D. Roux