Contraception: la région Paca va lancer le “pass santé +”

Le 26 septembre journée mondiale de la contraception / © Mychele Daniau / AFP
Le 26 septembre journée mondiale de la contraception / © Mychele Daniau / AFP

La région Paca va lancer début 2013 son "pass santé +", un dispositif qui devrait faciliter l'accès des jeunes personnes à la contraception. Rappelons que notre région se distingue par un taux très élevé d'avortements.

Par Yannick Fournigault

Le "pass santé +" ressemblera à un chéquier de coupons. Il est destiné aux 16 / 25 ans de la région. Ils pourront de façon anonyme et gratuite, acheter des contraceptifs pendant un an, accéder à des consultations médicales, et à des analyses biologiques.
Ce pass n'est pas une nouveauté, il existe déjà dans d'autres régions. La région Poitou-Charentes a le sien depuis 2009.

Le succès de ce dispositif dépendra de la capacité de la région à toucher les personnes échappant aux structures de préventions: Les jeunes qui ont plus de 16 ans et sont déscolarisés, mais aussi ceux habitants en milieu rural qui ne peuvent pas profiter de la contraception gratuite des centres de planification ce trouvant uniquement dans les grandes villes.

Rappelons que la région Paca est dernière en terme d'IVG (Interruption Volontaire de Grossesse).
Environ 23 000 IVG sont pratiquées par an sur la région, dont un quart de femmes ayant déjà eu un avortement par le passé. En 2010, notre région comptait 15,3 avortements pour 1000 femmes mineures, contre 11,3 en moyenne en France.
L'accès à l'information sur le bon usage de la contraception est devenu essentiel et même urgent.

Sur le même sujet

Les + Lus