Coronavirus : 910.000 masques de protection distribués par l’État dans les Alpes-Maritimes

Publié le Mis à jour le
Écrit par Michel Bernouin
Les distributions de masques aux professionnels de santé s'enchaînent mais la pénurie demeure.
Les distributions de masques aux professionnels de santé s'enchaînent mais la pénurie demeure. © GUILLAUME SOUVANT / AFP

Les deux premières livraisons de masques du stock d'Etat ont été distribuées dans les Alpes-Maritimes à ses propres services ainsi qu'aux services de secours. Une troisième livraison est attendue lundi 6 avril.

Face à la pénurie de masques de protection contre le coronavirus, la préfecture des Alpes-Maritimes fait savoir que deux livraisons ont eu lieu dans le département.

Une première livraison "réceptionnée le 20 mars au groupement hospitalier de territoire a concerné les établissements de santé publics et privés ainsi que les Ehpad". Elle représente 291.000 masques chirurgicaux et 106.580 masques de haute protection FFP2.
 

Près de 350.000 masques vendredi dernier

La deuxième livraison, réceptionnée le 27 mars, a concerné "les établissements de santé publics et privés, les établissements médico-sociaux (personnes handicapées et personnes âgées), les transporteurs sanitaires et les services de soins infirmiers à domicile". Elle comptait 241.650 masques chirurgicaux et 106.550 masques FFP2.
La préfecture des Alpes-Maritimes indique enfin que 153.510 masques chirurgicaux et 13.600 masques FFP2 ont été distribués aux pharmacies. Des équipements destinés aux professionnels de santé libéraux (médecins, infirmiers, kinésithérapeutes,
dentistes, sages femmes) et aux services d’aide à domicile.

Certaines communes, comme Nice ou Antibes, proposent aussi leurs propres stocks de masques aux professionnels de santé.
Le Département des Alpes-Maritimes a également annoncé une distribution de masques aux forces de l'ordre.
 

En partenariat avec France 3 France Bleu et Make.org

Participez à la consultation citoyenne sur la présidentielle 2022

Faites-vous entendre ! France 3 Régions s'associe à la consultation Ma France 2022, initiée par France Bleu sur la plateforme Make.org. Le but ? Vous permettre de peser dans le débat démocratique en mettant vos idées les plus plébiscitées au centre de la campagne présidentielle.