Coronavirus : le confinement se poursuit même pendant les vacances, les contrôles sont nombreux dans les Alpes-Maritimes

Nous sommes confinés depuis le 17 mars midi, soit plus de deux semaines, et les vacances de la zone C sont arrivées. Rappelant qu'il faut rester chez soi pour contenir l'épidémie, les autorités multiplient les contrôles de police à Nice et dans toutes les Alpes-Maritimes, ces 4 et 5 avril. 

Samedi 4 avril, de 10h à 13h, 30 policiers nationaux, 40 policiers municipaux et 10 militaires ont assurés les contrôles dans les rues de Nice.
Samedi 4 avril, de 10h à 13h, 30 policiers nationaux, 40 policiers municipaux et 10 militaires ont assurés les contrôles dans les rues de Nice. © Séverine Neuquelman - France Télévisions
La France est à l'arrêt suite à l'épidémie de Covid-19. Le ministère de l'Education Nationale a fait savoir vendredi 3 avril que les élèves de BEP, CAP et BTS seraient évalués via le contrôle continu. Idem pour les élèves de Troisième qui passent le brevet, ou encore pour les Terminales qui passeront le bac.
 

Covid-19 et vacances de printemps : aucun départ n'est autorisé !


Nul ne sait quand les cours reprendront, et quand l'activité économique sera complètement relancée. En attendant, après plus de deux semaines de confinement, quand la maladie ne s'est pas déclarée, la tendance est au relâchement, d'autant que le soleil est là pendant cette période de vacances scolaires de la zone C. La ville de Nice rappelle une fois encore les consignes.
 


Les autorités préviennent

En France, un dispositif de contrôle exceptionnel est mis en place pour dissuader de partir en vacances. Au total, 160.000 policiers et gendarmes ont été mobilisés dès vendredi 3 avril pour des contrôles renforcés.

On reste donc à la maison pour les vacances de printemps et le grand week-end de Pâques, les forces de l'ordre contrôlent avec attention les justificatifs.
Dans les Alpes-Maritimes, c'est le cas sur les routes, les autoroutes, en bord de mer, à la montagne, dans les gares et à l'aéroport.
 
Ce samedi 4 avril à Nice, 30 policiers nationaux, 40 policiers municipaux et 10 militaires ont silloné les rues de 10 heures à 13 heures pour faire respecter le confinement. 
 
Et pour ceux qui seraient tentés par une petite promenade en groupe pour profiter du beau temps, la préfecture des Alpes-Maritimes rappelle qu'elle a pris des arrêtés interdisant :

► l’accès aux plages, au littoral et au sentier du littoral ;
► l’accès aux massifs forestiers ;
► l’accès aux berges des rivières, fleuves et canaux ;
►l’accès au port de Nice
 
En attendant la fin de ce confinement de nature à contenir l'épidémie due au coronavirus, avec un pic annoncé dans les prochains jours, respectez les gestes barrières et restez à la maison.
 
Les contrôles de police se poursuivront tout le week-end dans le département des Alpes-Maritimes. 
Voici les 4 gestes simples à adopter pour protéger et éviter la propagation du coronavirus. Plus d'informations au 0 800 130 000 ou gouvernement.fr/info-coronavirus
Voici les 4 gestes simples à adopter pour protéger et éviter la propagation du coronavirus. Plus d'informations au 0 800 130 000 ou gouvernement.fr/info-coronavirus
Vous pouvez profitez de quelques belles vues malgré tout : 

> Des plages de la Méditerranée au Parc du Mercantour, un bol d'air virtuel pour supporter le confinement.


 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
coronavirus santé société vacances sorties et loisirs éducation transports économie
l’actualité de votre région, dans votre boîte mail
Recevez tous les jours les principales informations de votre région, en vous inscrivant à notre newsletter