Covid-19 : avant le Nouvel An, les indicateurs établissent de nouveaux records sur la Côte d'Azur

Publié le Mis à jour le
Écrit par Gregory Bustori
Les courbes ascendantes sont toujours là pour ce dernier jour de l'année.
Les courbes ascendantes sont toujours là pour ce dernier jour de l'année. © STEPHANE DE SAKUTIN / AFP

Le variant Omicron, dorénavant majoritaire en France, a porté le nombre de personnes positives à la Covid-19, hier sur le plan national, à quelque 206.000 cas. Dans le Var et les Alpes-Maritimes, la tendance ne s'inverse pas pour ce dernier jour de l'année.

Deux ans de pandémie, une cinquième vague, et un 31 décembre sous le signe de la constance. Pour ce dernier jour de l'année, et à quelques heures du réveillon de la Saint-Sylvestre, les chiffres azuréens communiqués par Santé publique France sont toujours au plus haut.

Dans les Alpes-Maritimes

Le département connait un taux d'incidence de 1139 cas positifs pour 100.000 habitants. La tension hospitalière augment fortement est s'établit à 96%, soit deux points de moins en quelques jours.

Des transferts de patients azuréens ont même été effectués cette semaine, deux personnes non-vaccinées et dans un état grave à l'hôpital de la Fontonne, à Antibes, ont été évacués vers Lille.

Dans le Var

Le taux d'incidence de 1111 cas a augmenté à la même allure que la tension hospitalière, dont le pouls est grimpé à 120%. Le taux de positivité atteint 9,5% des personnes testées, plus d'un point par rapport aux Alpes-Maritimes, mais au niveau que le chiffre régional.

Les récentes restrictions prises par les préfets des deux départementsantib tendent à enrayer la montée de ces indicateurs, alors que le variant Omicron contamine davantage de personnes. En l'espace d'une semaine, entre Noël et le jour de l'An, ce sont 623.926 nouveaux cas qui ont été détectés au niveau national.

En partenariat avec France 3 France Bleu et Make.org

Participez à la consultation citoyenne sur la présidentielle 2022

Faites-vous entendre ! France 3 Régions s'associe à la consultation Ma France 2022, initiée par France Bleu sur la plateforme Make.org. Le but ? Vous permettre de peser dans le débat démocratique en mettant vos idées les plus plébiscitées au centre de la campagne présidentielle.